Logo Captain Papa
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Vague jaune

Devenir papa : 7 choses que j’aurais aimées savoir

Futur papa en discussion avec son propre père

« 19h30 :  tu rentres chez toi, tu retrouves ta compagne. Vous vous racontez votre journée autour d’un verre de vin, puis vous regardez quelques épisodes de votre série préférée… »
« 20h30 : tu quittes le boulot un peu tard, tu proposes à ta compagne de te rejoindre dans un bar avec des potes, vous rentrez très tard. Le lendemain, tu files au boulot à l’arrache… »

Ces situations te parlent ? Alors, je dois te dire que ce type de soirées sera moins fréquent (voire inexistant) quand tu vas devenir papa.
Eh oui, la paternité est une aventure extraordinaire, mais elle est également une expérience pleine de défis et d’apprentissages nouveaux. Lorsque je suis devenu papa en 2014, en 2014, j’ai dû tirer un trait sur certaines habitudes : comme jouer à la PS4 avant de me mettre au lit (😢). À cette époque, j’ai regretté de ne pas avoir pu échanger avec d’autres papas qui auraient pu me donner les informations que je m’apprête à te transmettre.

Mais avant, je voudrais vous convaincre qu’une préparation à ce nouveau rôle est essentielle.

Pourquoi faut-il se préparer à devenir papa ?

Sans vouloir t’effrayer, il m’apparait indispensable de te préparer à devenir père. Cela n’enlève rien de la magie de la naissance et de la découverte de bébé. Mais, il me semble judicieux que tu connaisses un peu l’envers du décor, avant d’être papa, pour mieux apprécier et mieux organiser sa nouvelle vie.
Sinon, tu risques de toujours être sous pression, de gérer les urgences et de ne pas avoir une minute à toi. Pire, ta relation de couple pourrait se réduire à un passage de relai nocturne pour le biberon et le changement de couche de bébé ?

Alors qu’en prenant conscience de l’évolution nécessaire à ton nouveau statut de papa et avec un brin d’organisation, tu pourras facilement :

  • Éviter de subir ta nouvelle vie de parent ;
  • Conserver une vie de couple heureuse ;
  • Garder ton calme pour ne pas devenir dingue ;
  • Accepter sans regret ta nouvelle vie.

C’est pourquoi, je te livre ci-dessous les 7 choses que j’aurais vraiment aimées qu’on me dise avant de devenir papa.

Ce que tu dois savoir avant de devenir papa (7 clés)

1. « Ton rôle de papa et de mari est indispensable dès le début »

Je commence par là, car c’est l’essentiel à mes yeux. À la naissance de chaque enfant, mon rôle de père et de mari s’est densifié et mes responsabilités ont évolué.
Avec étonnement, j’ai souvent entendu des pères me dire qu’ils n’avaient pas grand-chose à apporter à leur enfant en bas âge. Qu’avant 3 ou 4 ans, il ne savait pas quoi faire avec bébé, que c’est difficile de jouer avec lui… Je trouve cela triste et irresponsable.
Triste, car ces pères ratent des moments d’émerveillement et de développement évident de leur bébé.
Irresponsable parce qu’ils laissent la mère être le seul parent impliqué dans les soins et l’éducation de bébé. Pourtant, il faut être deux pour avoir un enfant et je crois fermement qu’il faut être deux pour s’en occuper et le faire grandir.

Mon premier conseil à toi qui vas devenir papa

Prends part activement aux soins, aux activités, aux jeux de ton enfant. À chaque âge, tu apprendras quelque chose de lui et il apprendra quelque chose de toi. Surtout, tu créeras du lien qui sera utile quand il grandira. Pour t’en convaincre, je te renvoie à cette étude qui rappelle l’importance de la présence du père dès les premiers mois ou à cet article.

Mon second conseil

Garde à l’esprit que tu n’es pas seulement père, mais aussi mari (ou compagnon). L’engagement et le dévouement que tu mettras dans ce rôle contribuera à maintenir une belle relation et une belle harmonie dans ton couple. Ta femme doit pouvoir compter sur toi. Après l’accouchement, elle ne sera pas au mieux de sa forme, et subira peut-être un contre coup physique et psychologique (dépression post partum). Ta présence, ton aide et ta compréhension seront nécessaires la soutenir et maintenir l’harmonie dans votre couple.

2.« Sois patient et résilient sinon tu vas péter un câble »

Cette phrase, même si je l’avais entendu 100 fois, je n’en aurais pas compris l’importance avant d’être face à mon premier enfant… À présent, je peux le confirmer, seules la patience et la résilience t’aideront à traverser (sans trop d’agacement) les épreuves que te feront subir tes enfants.

Prenons l’exemple du sommeil. Tout peut très bien se passer, et ton bébé peut faire ses nuits rapidement. C’est ce qui s’est produit pour moi, avec notre premier enfant. Mais, dans le cas contraire, comme cela l’a été pour mon second, puis mon troisième (qui a bientôt 5 ans et continue de se réveiller la nuit), et ma dernière (qui n’est pas mieux), alors c’est dur. C’est très dur de ne pas craquer. Car, même si l’on aime très fort ses enfants, le niveau d’amour ne parvient pas à combler toutes les situations. Ainsi, être réveillé par des pleurs répétés en pleine nuit, sans comprendre pourquoi, quand c’est l’hiver, qu’il fait froid et que le parquet grince quand vous ressortez de la chambre…😱 C’est vraiment limite…

Avant de devenir papa, tu dois savoir que cela peut être « l’enfer », surtout la nuit. 😅

Et je ne te parle que du sommeil. Mais, je pourrais ajouter les caprices des tout-petits ou les questions incessantes des enfants plus âgés. Bref, PATIENCE et RÉSILIENCE seront tes maitres-mots pour rester calme.

Et tu peux également lire mon article sur comment garder son calme dans ces moments de frustration.

3. « Offre du TEMPS à ton bébé, il te rendra de l'AMOUR »

Ça te parait évident ? Pourtant, je pense qu’on en fait jamais assez. Pour faire simple, voire simpliste, je pourrais comparer un bébé à une « machine » qui transforme le temps de qualité en amour. Ainsi, plus tu passes du temps de qualité avec ton enfant, plus il te donnera de l’amour en retour. Je le vérifie régulièrement avec mes quatre enfants. Pour le dire différemment, si tu crées du lien avec lui, il sera également plus à même de t’écouter et de coopérer.

Autre avantage indirect : plus tu passes de temps avec ton enfant et plus, vous évoluez (tous les deux). Tu le fais grandir, tandis qu’il remet en question certaines de tes certitudes en t’interrogeant. Son œil d’enfant, ses questions sur des choses que tu fais sans y avoir vraiment réfléchi, ses « pourquoi ? » te font parfois devenir meilleur.

4.« Adapte-toi : ce qui marche avec un enfant, ne marche pas avec l’autre »

C’est tellement vrai ! Chaque enfant est unique : il n’existe pas de formule magique pour l’éducation. Sois prêt à apprendre au fur et à mesure, à faire des erreurs et à t’adapter en fonction des besoins individuels de ton enfant. Ta personnalité va évoluer ainsi que celle de tes enfants. Il faudra donc rester souple et adaptable à chaque âge et à chaque étape.
Parmi mes 4 enfants, je constate évidemment des ressemblances de comportements, les jeunes copiant souvent les plus âgées. Les modes de crise ou de « boudage » se ressemblent, mais le mode de résolution des conflits diffère avec chacun d’eux et la crise dure plus ou moins longtemps.
Il s’agit là des défis et des joies de la parentalité, où chaque étape apporte son lot de moments précieux.

5.« Repose-toi quand tu peux »

Je ne l’aurais pas cru avant de devenir papa, mais je te l’assure : tu dois dormir dès que tu peux. En effet, ton sommeil est modifié à la naissance de ton enfant. Le moindre bruit, la moindre respiration un peu forte, le moindre toussotement peut te réveiller. Tes oreilles sont en veille permanente et forcement, le sommeil est moins profond. La conséquence est évidente : fatigue, irritabilité, sensibilité, manque de patience… Bref, un cocktail explosif pour la moindre remarque de ta femme ou de ton collègue de boulot.😥

La solution, c’est de te reposer, te détendre… car le sommeil de qualité est essentiel pour maintenir votre énergie et votre santé mentale. Pour cela, pense à établir une routine de sommeil saine pour toi et ton enfant dès le début.

6.« Ne perds plus de temps, priorise et organise-toi »

C’est plutôt un avantage qu’un inconvénient. Avant de devenir papa, je perdais du temps : dans le choix de mes relations, dans le choix de mes lectures, devant ma télé surtout.
Devenir papa m’a imposé de gagner en efficacité et de mieux organiser mes journées. Je l’évoque dans mon article sur les 3 livres qui ont changé ma vie de papa. Quand je suis devenu papa, rien n’était plus important pour moi que d’être proche de mes enfants. J’ai donc gagné en efficacité au travail pour rentrer plus tôt le soir. J’ai également dû organiser ma vie et mes soirées pour être en mesure de me lever plus tôt le matin pour avoir du temps pour moi.

Alors, si ta vie est un peu désorganisée, un peu brouillonne, je t’assure que la paternité va t’obliger à simplifier tout cela. Tendre vers l’essentiel, ne plus perdre de temps avec les personnes qui n’en valent pas la peine, voilà deux aspects positifs de la paternité.

Avec l’expérience, tu seras capable de définir des routines et un système d’organisation familiale qui te faciliteront la vie et les soirées.

7.« Garde confiance en toi et sois le père que tu veux être »

Ce dernier conseil est un peu un clin d’œil aux grands-parents. Avant de devenir papa, au moment où tu leur annonces la naissance prochaine de leur petit-enfant, les grands-parents sont très heureux, impatients de le rencontrer. Ils sont prêts à aider, à te soutenir et leur présence est précieuse. Après quelque temps, ils aiment bien t’expliquer ce que tu devrais faire, comment ils feraient eux…

Leur bienveillance initiale se transforme en conseil et avis non sollicités et parfois insupportables. Donc, méfie-toi de cela et garde confiance en toi et dans le mode d’éducation que tu souhaites pour tes enfants.

Un peu de légèreté pour finir

Pour finir sur un peu d’humour, j’aurais aimé qu’un ami me dise en toute sincérité les deux choses suivantes avant de devenir papa :

« Ton enfant va révéler le fou qui sommeille en toi »

Je considère qu’on a tous en nous une part de folie et je pense réellement que les enfants sont capables de la faire sortir facilement. Comment ?
En nous rendant gaga. Que le père qui n’a jamais fait la course à quatre pattes avec son enfant dans le salon me jette la première pierre !😉
En nous retournant la tête. Qui mieux qu’un enfant peut passer des larmes aux rires en moins de 10 secondes ? Qui mieux qu’un enfant peut se faire détester (au point de vouloir le ramener à la maternité 😅) puis vous faire un énorme câlin d’amour quelques minutes plus tard…

« Ton enfant va te faire découvrir la littérature « 

Et enfin, quel bonheur que de découvrir grâce à ton enfant la collection complète des Tchoupi, des Timoté ou des P’tit loup qui font tous la même chose dans leur univers respectifs : aller à l’école, aller sur le pot, ne pas vouloir dormir, tout vouloir faire tout seul… 😂

Retiens bien que…

La paternité est une aventure extraordinaire, remplie de défis, d’apprentissages, et parfois d’une touche de folie. Avant de devenir papa, tu auras des craintes, des attentes, mais la réalité va te surprendre.
Alors, prépare-toi à être actif dès le début, à être patient et résilient, à passer du temps de qualité avec ton bébé, à t’adapter à chaque enfant, à dormir quand tu le peux, à organiser ta vie, et à rester fidèles à ton propre style d’éducation.
Profite de chaque instant, car malgré les défis, la paternité est une aventure magique que vous ne voudrez échanger pour rien au monde.

👉 Tu es déjà papa, partage-moi en commentaires, ce que tu aurais aimé qu’on vous dise avant de devenir papa ?👇

Cet article participe à l’événement inter-blogueurs « Parent débutant, tout ce que vous voudriez savoir » organisé par Dominique du Blog Défi de Parent dont le but est de booster le bien-être parents-bébé-enfant. Je t’invite à y découvrir les deux articles suivants que j’ai particulièrement appréciés 5 astuces pour prendre soin de soi AUSSI en étant parent et Mon enfant est accro aux écrans : que faire ?

Si cet article vous a plus 👍 ... Partagez-le sur les réseaux vers vos proches 😉 !

« 19h30 :  tu rentres chez toi, tu retrouves ta compagne. Vous vous racontez votre journée autour d’un verre de vin, puis vous regardez quelques épisodes de votre série préférée… »
« 20h30 : tu quittes le boulot un peu tard, tu proposes à ta compagne de te rejoindre dans un bar avec des potes, vous rentrez très tard. Le lendemain, tu files au boulot à l’arrache… »

Ces situations te parlent ? Alors, je dois te dire que ce type de soirées sera moins fréquent (voire inexistant) quand tu vas devenir papa.
Eh oui, la paternité est une aventure extraordinaire, mais elle est également une expérience pleine de défis et d’apprentissages nouveaux. Lorsque je suis devenu papa en 2014, en 2014, j’ai dû tirer un trait sur certaines habitudes : comme jouer à la PS4 avant de me mettre au lit (😢). À cette époque, j’ai regretté de ne pas avoir pu échanger avec d’autres papas qui auraient pu me donner les informations que je m’apprête à te transmettre.

Mais avant, je voudrais vous convaincre qu’une préparation à ce nouveau rôle est essentielle.

Pourquoi faut-il se préparer à devenir papa ?

Sans vouloir t’effrayer, il m’apparait indispensable de te préparer à devenir père. Cela n’enlève rien de la magie de la naissance et de la découverte de bébé. Mais, il me semble judicieux que tu connaisses un peu l’envers du décor, avant d’être papa, pour mieux apprécier et mieux organiser sa nouvelle vie.
Sinon, tu risques de toujours être sous pression, de gérer les urgences et de ne pas avoir une minute à toi. Pire, ta relation de couple pourrait se réduire à un passage de relai nocturne pour le biberon et le changement de couche de bébé ?

Alors qu’en prenant conscience de l’évolution nécessaire à ton nouveau statut de papa et avec un brin d’organisation, tu pourras facilement :

  • Éviter de subir ta nouvelle vie de parent ;
  • Conserver une vie de couple heureuse ;
  • Garder ton calme pour ne pas devenir dingue ;
  • Accepter sans regret ta nouvelle vie.

C’est pourquoi, je te livre ci-dessous les 7 choses que j’aurais vraiment aimées qu’on me dise avant de devenir papa.

Ce que tu dois savoir avant de devenir papa (7 clés)

1. « Ton rôle de papa et de mari est indispensable dès le début »

Je commence par là, car c’est l’essentiel à mes yeux. À la naissance de chaque enfant, mon rôle de père et de mari s’est densifié et mes responsabilités ont évolué.
Avec étonnement, j’ai souvent entendu des pères me dire qu’ils n’avaient pas grand-chose à apporter à leur enfant en bas âge. Qu’avant 3 ou 4 ans, il ne savait pas quoi faire avec bébé, que c’est difficile de jouer avec lui… Je trouve cela triste et irresponsable.
Triste, car ces pères ratent des moments d’émerveillement et de développement évident de leur bébé.
Irresponsable parce qu’ils laissent la mère être le seul parent impliqué dans les soins et l’éducation de bébé. Pourtant, il faut être deux pour avoir un enfant et je crois fermement qu’il faut être deux pour s’en occuper et le faire grandir.

Mon premier conseil à toi qui vas devenir papa

Prends part activement aux soins, aux activités, aux jeux de ton enfant. À chaque âge, tu apprendras quelque chose de lui et il apprendra quelque chose de toi. Surtout, tu créeras du lien qui sera utile quand il grandira. Pour t’en convaincre, je te renvoie à cette étude qui rappelle l’importance de la présence du père dès les premiers mois ou à cet article.

Mon second conseil

Garde à l’esprit que tu n’es pas seulement père, mais aussi mari (ou compagnon). L’engagement et le dévouement que tu mettras dans ce rôle contribuera à maintenir une belle relation et une belle harmonie dans ton couple. Ta femme doit pouvoir compter sur toi. Après l’accouchement, elle ne sera pas au mieux de sa forme, et subira peut-être un contre coup physique et psychologique (dépression post partum). Ta présence, ton aide et ta compréhension seront nécessaires la soutenir et maintenir l’harmonie dans votre couple.

2.« Sois patient et résilient sinon tu vas péter un câble »

Cette phrase, même si je l’avais entendu 100 fois, je n’en aurais pas compris l’importance avant d’être face à mon premier enfant… À présent, je peux le confirmer, seules la patience et la résilience t’aideront à traverser (sans trop d’agacement) les épreuves que te feront subir tes enfants.

Prenons l’exemple du sommeil. Tout peut très bien se passer, et ton bébé peut faire ses nuits rapidement. C’est ce qui s’est produit pour moi, avec notre premier enfant. Mais, dans le cas contraire, comme cela l’a été pour mon second, puis mon troisième (qui a bientôt 5 ans et continue de se réveiller la nuit), et ma dernière (qui n’est pas mieux), alors c’est dur. C’est très dur de ne pas craquer. Car, même si l’on aime très fort ses enfants, le niveau d’amour ne parvient pas à combler toutes les situations. Ainsi, être réveillé par des pleurs répétés en pleine nuit, sans comprendre pourquoi, quand c’est l’hiver, qu’il fait froid et que le parquet grince quand vous ressortez de la chambre…😱 C’est vraiment limite…

Avant de devenir papa, tu dois savoir que cela peut être « l’enfer », surtout la nuit. 😅

Et je ne te parle que du sommeil. Mais, je pourrais ajouter les caprices des tout-petits ou les questions incessantes des enfants plus âgés. Bref, PATIENCE et RÉSILIENCE seront tes maitres-mots pour rester calme.

Et tu peux également lire mon article sur comment garder son calme dans ces moments de frustration.

3. « Offre du TEMPS à ton bébé, il te rendra de l'AMOUR »

Ça te parait évident ? Pourtant, je pense qu’on en fait jamais assez. Pour faire simple, voire simpliste, je pourrais comparer un bébé à une « machine » qui transforme le temps de qualité en amour. Ainsi, plus tu passes du temps de qualité avec ton enfant, plus il te donnera de l’amour en retour. Je le vérifie régulièrement avec mes quatre enfants. Pour le dire différemment, si tu crées du lien avec lui, il sera également plus à même de t’écouter et de coopérer.

Autre avantage indirect : plus tu passes de temps avec ton enfant et plus, vous évoluez (tous les deux). Tu le fais grandir, tandis qu’il remet en question certaines de tes certitudes en t’interrogeant. Son œil d’enfant, ses questions sur des choses que tu fais sans y avoir vraiment réfléchi, ses « pourquoi ? » te font parfois devenir meilleur.

4.« Adapte-toi : ce qui marche avec un enfant, ne marche pas avec l’autre »

C’est tellement vrai ! Chaque enfant est unique : il n’existe pas de formule magique pour l’éducation. Sois prêt à apprendre au fur et à mesure, à faire des erreurs et à t’adapter en fonction des besoins individuels de ton enfant. Ta personnalité va évoluer ainsi que celle de tes enfants. Il faudra donc rester souple et adaptable à chaque âge et à chaque étape.
Parmi mes 4 enfants, je constate évidemment des ressemblances de comportements, les jeunes copiant souvent les plus âgées. Les modes de crise ou de « boudage » se ressemblent, mais le mode de résolution des conflits diffère avec chacun d’eux et la crise dure plus ou moins longtemps.
Il s’agit là des défis et des joies de la parentalité, où chaque étape apporte son lot de moments précieux.

5.« Repose-toi quand tu peux »

Je ne l’aurais pas cru avant de devenir papa, mais je te l’assure : tu dois dormir dès que tu peux. En effet, ton sommeil est modifié à la naissance de ton enfant. Le moindre bruit, la moindre respiration un peu forte, le moindre toussotement peut te réveiller. Tes oreilles sont en veille permanente et forcement, le sommeil est moins profond. La conséquence est évidente : fatigue, irritabilité, sensibilité, manque de patience… Bref, un cocktail explosif pour la moindre remarque de ta femme ou de ton collègue de boulot.😥

La solution, c’est de te reposer, te détendre… car le sommeil de qualité est essentiel pour maintenir votre énergie et votre santé mentale. Pour cela, pense à établir une routine de sommeil saine pour toi et ton enfant dès le début.

6.« Ne perds plus de temps, priorise et organise-toi »

C’est plutôt un avantage qu’un inconvénient. Avant de devenir papa, je perdais du temps : dans le choix de mes relations, dans le choix de mes lectures, devant ma télé surtout.
Devenir papa m’a imposé de gagner en efficacité et de mieux organiser mes journées. Je l’évoque dans mon article sur les 3 livres qui ont changé ma vie de papa. Quand je suis devenu papa, rien n’était plus important pour moi que d’être proche de mes enfants. J’ai donc gagné en efficacité au travail pour rentrer plus tôt le soir. J’ai également dû organiser ma vie et mes soirées pour être en mesure de me lever plus tôt le matin pour avoir du temps pour moi.

Alors, si ta vie est un peu désorganisée, un peu brouillonne, je t’assure que la paternité va t’obliger à simplifier tout cela. Tendre vers l’essentiel, ne plus perdre de temps avec les personnes qui n’en valent pas la peine, voilà deux aspects positifs de la paternité.

Avec l’expérience, tu seras capable de définir des routines et un système d’organisation familiale qui te faciliteront la vie et les soirées.

7.« Garde confiance en toi et sois le père que tu veux être »

Ce dernier conseil est un peu un clin d’œil aux grands-parents. Avant de devenir papa, au moment où tu leur annonces la naissance prochaine de leur petit-enfant, les grands-parents sont très heureux, impatients de le rencontrer. Ils sont prêts à aider, à te soutenir et leur présence est précieuse. Après quelque temps, ils aiment bien t’expliquer ce que tu devrais faire, comment ils feraient eux…

Leur bienveillance initiale se transforme en conseil et avis non sollicités et parfois insupportables. Donc, méfie-toi de cela et garde confiance en toi et dans le mode d’éducation que tu souhaites pour tes enfants.

Un peu de légèreté pour finir

Pour finir sur un peu d’humour, j’aurais aimé qu’un ami me dise en toute sincérité les deux choses suivantes avant de devenir papa :

« Ton enfant va révéler le fou qui sommeille en toi »

Je considère qu’on a tous en nous une part de folie et je pense réellement que les enfants sont capables de la faire sortir facilement. Comment ?
En nous rendant gaga. Que le père qui n’a jamais fait la course à quatre pattes avec son enfant dans le salon me jette la première pierre !😉
En nous retournant la tête. Qui mieux qu’un enfant peut passer des larmes aux rires en moins de 10 secondes ? Qui mieux qu’un enfant peut se faire détester (au point de vouloir le ramener à la maternité 😅) puis vous faire un énorme câlin d’amour quelques minutes plus tard…

« Ton enfant va te faire découvrir la littérature « 

Et enfin, quel bonheur que de découvrir grâce à ton enfant la collection complète des Tchoupi, des Timoté ou des P’tit loup qui font tous la même chose dans leur univers respectifs : aller à l’école, aller sur le pot, ne pas vouloir dormir, tout vouloir faire tout seul… 😂

Retiens bien que…

La paternité est une aventure extraordinaire, remplie de défis, d’apprentissages, et parfois d’une touche de folie. Avant de devenir papa, tu auras des craintes, des attentes, mais la réalité va te surprendre.
Alors, prépare-toi à être actif dès le début, à être patient et résilient, à passer du temps de qualité avec ton bébé, à t’adapter à chaque enfant, à dormir quand tu le peux, à organiser ta vie, et à rester fidèles à ton propre style d’éducation.
Profite de chaque instant, car malgré les défis, la paternité est une aventure magique que vous ne voudrez échanger pour rien au monde.

👉 Tu es déjà papa, partage-moi en commentaires, ce que tu aurais aimé qu’on vous dise avant de devenir papa ?👇

Cet article participe à l’événement inter-blogueurs « Parent débutant, tout ce que vous voudriez savoir » organisé par Dominique du Blog Défi de Parent dont le but est de booster le bien-être parents-bébé-enfant. Je t’invite à y découvrir les deux articles suivants que j’ai particulièrement appréciés 5 astuces pour prendre soin de soi AUSSI en étant parent et Mon enfant est accro aux écrans : que faire ?

Si cet article vous a plus 👍 ... Partagez-le sur les réseaux vers vos proches 😉 !
S’abonner
Notification pour
guest

18 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Dominique
Dominique
26 jours il y a

Je ne suis pas surprise, ton article est excellent ! Merci de participer à ce carnaval avec ces messages authentiques, réalistes et encourageants pour les papas et/ou futurs papas !

Elise d'OptimismeCool
Elise d'OptimismeCool
26 jours il y a

Merci pour cet article personnel et authentique. C’est cette clé que je trouve particulièrement importante : « Ton rôle de papa et de mari est indispensable dès le début ». En tant que jeune maman, nous avons besoin d’un vrai partenaire, aimant, compréhensif et tendre avec nous.

Beatrice
Beatrice
26 jours il y a

Super ton article! Je dois dire que j’adore ton blog. Je n’ai jamais voulu d’enfant mais peut-etre aurais-je eu besoin d’un blog pour les mamans. Maintenant , c’est trop tard. No regrets.

Jackie
Jackie
26 jours il y a

Merci Bertrand pour ton article. Pour devenir parent, ça demande de la préparation, c’est sûr ! Je suis d’accord avec toi, j’aurais bien aimé avoir des parents qui me conseillent quand j’ai entrepris cette merveilleuse aventure.

Diane
Diane
25 jours il y a

Merci pour cet article, un enfant est un cadeau inestimable, il est important de profiter au mieux de ces instants de bonheur.

magdalena
magdalena
25 jours il y a

Les points 6 et 7 sont de loin mes préférés ! 😉
Merci pour cet article ! Vraiment, on n’imagine pas le chamboulement que provoque l’arrivée d’un « 50cm/3kg » dans sa vie. Il vaut mieux y être bien préparé pour mieux accueillir tous les changements qui l’accompagnent : physique, psychologique, social et familiale.

Edouard Le Minor
Edouard Le Minor
24 jours il y a

Merci beaucoup pour cet article Un article très touchant, simple, naturel et qui donne des conseils précieux pour commencer cette nouvelle aventure !

Julien
Julien
24 jours il y a

Excellent article Bertrand…c’est l’aventure de la vie!!. Mais oui définitivement, j’aurai bien aimé que mon père me conseille et m’explique quelques subtilités de la parentalité, afin d’aborder quelques changements radicaux dans ma nouvelle vie de Papa ..c’était la veille école..pas d’explication et surtout pas de transmission. Remarque j’espère constructive pour ton blog : tu n’évoques pas dans ton article, l’aspect transmission des passions, des valeurs, des principes de vie, de la spiritualité…Sujets tellement importants dans nos vies contemporaines, ultra connectées et quelques peu déboussolés par ce monde VICA (Volatil, Instable, Complexe et Ambigu). Le besoin d’amers, de repères et d’un sanctuaire familial est plus que primordial pour la construction de vos enfants. Très bonne continuation au blog Captain papa

Anne-Sophie
Anne-Sophie
10 jours il y a

J’ai eu des frissons en lisant ton article ! Quel beau témoignage, on sent que tu parles avec tes trippes, tu veux conseiller tes pairs et c’est vraiment inspirant.
Quel dommage que le père de mes enfants n’ait pas lu cet article….il y a 22 ans…

18
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Retour en haut