Logo Captain Papa
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Vague jaune

#Podcast – L’équation du bonheur d’un papa qui a trouvé sa place

Micro pour faire un podcast de papa

Bienvenue dans ce nouveau Podcast de papa,

Au cours de ces « conversations paternelles« , j’interroge des hommes ordinaires qui vivent la vie extraordinaire de papa. Au travers de leur histoire et de leur quotidien, je veux aider tous les pères (futurs et actuels) à révéler la meilleure version du père qui sommeille en eux.

Je retrouve de nouveau Fabien, 44 ans, père de faux jumeaux (fille et garçon) de 5 ans.

Cet échange a été très riche. Nous avons abordé avec Fabien sa vision sur son rôle de père. Fabien avait détaillé lors de notre précédente rencontre que je vous invite à écouter ici, comment qu’il avait profondément muri sa réflexion avant de devenir père. Au cours de l’entretien, vous constaterez qu’il a réfléchi également au type de père qu’il souhaitait être et qu’il s’applique à devenir. Il veut être un père aimant qui joue avec ses enfants et n’a de cesse d’éveiller leur curiosité ainsi que leur gout de l’effort : deux valeurs essentielles dans son principe d’éducation.

Fabien éduque ses enfants en mettant en avant l’équité plutôt que l’égalité. Cela se traduit par une adaptation des règles, des attentes, des discours en fonction de chacun de ses enfants. Bien qu’ils soient jumeaux, ils sont bien différents, et Fabien considère que son rôle de père est de s’adapter à ses enfants et non l’inverse. De plus, il parvient à finaliser le coucher de ces enfants assez rapidement, je trouve, et prenant soin de ne pas « sacraliser le coucher ». C’est un conseil que je pourrais m’appliquer, d’ailleurs, et peut-être que vous aussi 😉 ?

Avec beaucoup d’honnêteté, Fabien m’a parlé aussi de sa frustration actuelle vis-à-vis de son fils. Il s’en veut de l’avoir un peu « rejeté » dans les premiers mois de sa vie alors que ce dernier ne cessait de pleurer. En fait, il faisait des reflux gastriques qui n’ont été diagnostiqués que très tardivement. Devant les hurlements de son fils, Fabien avait du mal à éprouver autant d’affectation pour lui que pour son autre enfant. C’est un sentiment commun à beaucoup de parents, notamment dans les premiers mois de vie de leur enfant, pendant lesquels la fatigue due aux nuits très courtes est insupportable.

Enfin, pour trouver sa place actuelle en tant que père, Fabien me confie son équation du bonheur de papa : une équation dans laquelle la famille, la carrière professionnelle, épanouissement personnel, les relations amicales… possèdent chacun des pondérations qu’il faut ajuster en fonction de la période de sa vie. Déjà satisfait de ce qu’il a accompli dans sa carrière professionnelle, Fabien peut désormais pondérer fortement sa famille et se sent particulièrement heureux comme cela.

Et vous, quelle est votre équation du bonheur en tant que papa ?

Si cet article vous a plus 👍 ... Partagez-le sur les réseaux vers vos proches 😉 !
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Retour en haut