Vague jaune

Coucher mes enfants sans souci (Mon objectif quotidien de Papa)

Père au chevet de son fils pour l'endormir

Être père est, pour moi, le « job » (ou le rôle) le plus difficile qui soit. Plus généralement, être parent et élever ses enfants comporte bon nombre de défis. Chaque jour, nous nous fixons des objectifs dans l’éducation de nos enfants. Et souvent, nos attentes sont déçues, car les choses ne se passent comme prévu.  Dans cet article, je vais te partager mes astuces pour atteindre mes objectifs en tant que Papa, en illustrant ces astuces au travers d’un cas concret : la routine de coucher de mes enfants.

Cet article participe à l’évènement « mes astuces pour atteindre mon objectif » organisé par le blog de Madame Paléo. Sur ce blog, Jessica accompagne ses lecteurs à adopter des choix alimentaires bénéfiques. Je te recommande notamment la lecture des articles suivants : Faut-il faire de la muscu pour perdre du poids ? ou encore 10 aliments perte de poids.

Réussir à coucher ton/tes enfants sans souci est généralement une question qui intéresse tous les parents. Qui ne rêvent pas de coucher rapidement son enfant pour ensuite pouvoir profiter du reste de sa soirée 🥳 ?
Alors, si tu veux connaitre LA méthode qui fonctionne à tous les coups pour que tes enfants aillent se mettre au lit tout seul. Ou bien si tu souhaites que le rituel de coucher ne dure pas plus de 10 minutes… saches que tu es au MAUVAIS ENDROIT 😔 !
Eh oui, il existe beaucoup de sites qui t’apporteront des méthodes géniales si tu veux t’orienter vers cette voie.
Moi, en revanche, je préfère te partager en toute honnêteté mon expérience du coucher de mes quatre enfants.  Elle ne te fera pas rêver, mais elle pourra te rassurer si toi aussi, tu prends beaucoup (trop ?) de temps pour coucher tes enfants 🤪.

Voyons comment la routine de coucher de mes enfants illustre parfaitement ma méthode pour atteindre mes objectifs en tant que Papa. Cette méthode se déroule en trois temps essentiels.

1) Planifier : Avoir une routine de coucher claire

Atteindre un objectif commence toujours par la définition précise de celui-ci, et par sa décomposition en étapes élémentaires.
Dans le cas du coucher, cela correspond à définir précisément à quelle heure ton enfant doit être au lit ET à quelle heure tu prévois de sortir de sa chambre. C’est un objectif mesurable, il doit être atteignable et il doit être partagé avec ton enfant. Évidemment, si ton enfant ne sait pas lire l’heure, ce n’est pas grave, il doit comprendre que tu quitteras sa chambre avant qu’il soit endormi, quand tu l’auras décidé. Ensuite, pour réussir à mettre au lit tes enfants sans t’énerver, il est nécessaire de mettre en place une routine bien définie et systématique. Cela revient à décomposer ton objectif en étapes élémentaires pour parvenir à tes fins.

Chez moi, la routine du soir commence avant le diner par le bain / douche et la mise en pyjama. Viens ensuite le diner en famille puis arrive l’étape la plus difficile selon moi. Il s’agit de la transition entre le diner et le brossage de dents. Il existe en effet bon nombre de sollicitations (un canapé, un jouet qui traine, un livre qui traine...) qui peuvent détourner ton enfant de l’objectif à atteindre : la salle de bain. Pour y parvenir sans trop de problème, j’ai une méthode que je te partage dans cet article sur le rituel de coucher.
La routine se poursuit avec le brossage de dents, le pipi, puis l’histoire du soir. C’est ensuite que les choses peuvent se gâter. C’est ce que je vais aborder dans la partie suivante.

Mais avant, je te rappelle que chaque étape de cette routine doit être pensée pour rassurer et apaiser ton enfant, en lui montrant que tu es là, présent et à l’écoute, prêt à l’accompagner vers de doux rêves. C’est une condition essentielle si tu veux espérer sortir de sa chambre rapidement.

Rituel de coucher - Père et enfants
Père endormi avec son bébé

2) S'adapter : Rester souple dans l'application de la routine de coucher

Ça y est, l’histoire est lue… il ne reste plus qu’à faire un bisou, un câlin, et à sortir de la chambre…
Ça, c’est la théorie, car en fait, ton enfant va brusquement avoir plein de choses à te raconter une fois la lumière éteinte. Curieusement, c’est à ce moment-là que lui reviennent à l’esprit toutes les choses qui se sont passées aujourd’hui et qu’il rêve de te raconter. Toutes ces questions qui lui trottent dans la tête et qu’il meure d’envie de te poser MAIN-TE-NANT. Alors que toi, tu n’attends qu’une chose : sortir de la chambre et profiter de ta soirée 😉.
C’est le moment de montrer ta capacité à être un père souple et compréhensif. 

Là, tu comprends qu’atteindre un objectif, quel qu’il soit, nécessite souvent une certaine dose de flexibilité et d’adaptation. Chaque soir, ou presque, possède son lot de circonstances particulières qui m’empêchent de quitter la chambre de mes enfants à l’heure prévue.
Si tu souhaites coucher tes enfants sereinement sans crier, tu dois accepter de modifier tes attentes et tu dois rester souple sans montrer d’agacement. L’astuce pour garder ton calme et ne rien montrer à ton enfant, c’est tout simplement de ne pas avoir d’attente.

Ne fais pas cette erreur de débutant !

Tant de fois par le passé, je pensais qu’en disant à mon enfant que j’avais prévu de passer du temps avec mon épouse, il serait plus indulgent à mon égard et me laisserait sortir de la chambre… Que nenni ! C’est tout le contraire qui se passe. Mes enfants semblent tout faire pour me retenir : « Papa, tu peux remplir ma gourde« , « Papa, tu peux remettre ma couette« ,  » Papa, il est où mon doudou ?« , « Papa, tu peux me refaire un dernier câlin« , etc.

Pourquoi ?
Parce qu’ils sentent que je suis moins présent avec eux, car je me projette déjà dans ma soirée d’après. J’ai compris désormais qu’il vaut mieux rester 10 min de plus (quitte à dépasser l’heure de sortie de la chambre que je m’étais fixée) plutôt que d’avoir une crise de pleurs, car je me serais mis en colère.

Depuis, j’ai adopté deux principes : je cache à mes enfants mes attentes (ils ne doivent pas sentir que je suis pressé) et je profite du moment avec eux. C’est l’objet du temps 3 pour atteindre son objectif.

3) Profiter du voyage : Apprécier le temps passé avec ses enfants

Quand tu sens que tes enfants ont encore besoin de toi et que tu ne pourras pas sortir de la chambre à l’heure prévue, tu as deux options. Être bienveillant et ferme ou bien te mettre en colère et sortir de la chambre.
Si tu choisis la seconde option, le temps que tu auras pris pour les mettre au lit sera gaspillé. Ils se coucheront tristes et tu sortiras fâché.
Si tu choisis la première option, tu montres à tes enfants le bon exemple : tu restes à l’écoute, mais tu es ferme. J’ai souvent pris la seconde option et désormais, j’opte uniquement pour la première.

Quand je ne parviens pas à sortir facilement de la chambre, que mon enfant réclame encore un câlin… je me rappelle une chose importante : « dans 5 ou 10 ans » mon enfant ne réclamera plus de câlin. Les moments que je passe avec mes enfants sont éphémères. Choisir de les savourer, même s’ils semblent retarder l’atteinte de mon objectif, est en soi une victoire.

Dans la quête de tout objectif, il est crucial de savoir apprécier le voyage, même lorsque l’on n’atteint pas immédiatement la destination souhaitée. Cette philosophie s’applique parfaitement à la routine du coucher de tes enfants, où chaque moment passé ensemble est une occasion de créer des liens et de créer des souvenirs précieux.

 Ma vision du coucher des enfants

 Tu l’as compris, ma vision du coucher est différente de celles que l’on peut te proposer ici et là. Chez moi, pas de méthode miracle, mais un choix volontaire de m’adapter aux circonstances et au besoin de mes enfants. Car pour moi, la qualité du temps passé ensemble est plus importante que le strict respect d’un horaire.

À retenir

Voilà cher Papa, j’espère qu’à travers le cas concret du coucher des enfants, j’ai pu mettre en lumière ma méthode pour atteindre mes objectifs en tant que Papa.
Voici les trois étapes à retenir : 1 – Définir son objectif, 2 – Faire preuve de flexibilité et 3- Profiter du voyage.

Dans la parentalité comme dans la vie, atteindre un objectif est important, mais les souvenirs que nous créons et les leçons que nous en retirons en chemin sont ce qui compte vraiment.

En définissant une routine de coucher, tu fixes les étapes pour réussir le coucher de tes enfants. Mais, en faisant preuve de flexibilité et en écoutant les besoins de ton enfant, tu lui apprends aussi une leçon précieuse sur l’importance de l’écoute et de l’adaptation aux autres. Enfin, tu lui offres le réconfort dont il a besoin pour s’endormir paisiblement, ce qui te permettra tout de même de sortir de sa chambre…heureux

👉 Et toi ? Comment mets-tu au lit tes enfants ? Profites-tu de chaque instant passé avec eux ? Dis-le-moi en commentaires.👇

Si cet article vous a plus 👍 ... Partagez-le sur les réseaux vers vos proches 😉 !

Être père est, pour moi, le « job » (ou le rôle) le plus difficile qui soit. Plus généralement, être parent et élever ses enfants comporte bon nombre de défis. Chaque jour, nous nous fixons des objectifs dans l’éducation de nos enfants. Et souvent, nos attentes sont déçues, car les choses ne se passent comme prévu.  Dans cet article, je vais te partager mes astuces pour atteindre mes objectifs en tant que Papa, en illustrant ces astuces au travers d’un cas concret : la routine de coucher de mes enfants.

Cet article participe à l’évènement « mes astuces pour atteindre mon objectif » organisé par le blog de Madame Paléo. Sur ce blog, Jessica accompagne ses lecteurs à adopter des choix alimentaires bénéfiques. Je te recommande notamment la lecture des articles suivants : Faut-il faire de la muscu pour perdre du poids ? ou encore 10 aliments perte de poids.

Réussir à coucher ton/tes enfants sans souci est généralement une question qui intéresse tous les parents. Qui ne rêvent pas de coucher rapidement son enfant pour ensuite pouvoir profiter du reste de sa soirée 🥳 ?
Alors, si tu veux connaitre LA méthode qui fonctionne à tous les coups pour que tes enfants aillent se mettre au lit tout seul. Ou bien si tu souhaites que le rituel de coucher ne dure pas plus de 10 minutes… saches que tu es au MAUVAIS ENDROIT 😔 !
Eh oui, il existe beaucoup de sites qui t’apporteront des méthodes géniales si tu veux t’orienter vers cette voie.
Moi, en revanche, je préfère te partager en toute honnêteté mon expérience du coucher de mes quatre enfants.  Elle ne te fera pas rêver, mais elle pourra te rassurer si toi aussi, tu prends beaucoup (trop ?) de temps pour coucher tes enfants 🤪.

Voyons comment la routine de coucher de mes enfants illustre parfaitement ma méthode pour atteindre mes objectifs en tant que Papa. Cette méthode se déroule en trois temps essentiels.

1) Planifier : Avoir une routine de coucher claire

Atteindre un objectif commence toujours par la définition précise de celui-ci, et par sa décomposition en étapes élémentaires.
Dans le cas du coucher, cela correspond à définir précisément à quelle heure ton enfant doit être au lit ET à quelle heure tu prévois de sortir de sa chambre. C’est un objectif mesurable, il doit être atteignable et il doit être partagé avec ton enfant. Évidemment, si ton enfant ne sait pas lire l’heure, ce n’est pas grave, il doit comprendre que tu quitteras sa chambre avant qu’il soit endormi, quand tu l’auras décidé. Ensuite, pour réussir à mettre au lit tes enfants sans t’énerver, il est nécessaire de mettre en place une routine bien définie et systématique. Cela revient à décomposer ton objectif en étapes élémentaires pour parvenir à tes fins.

Chez moi, la routine du soir commence avant le diner par le bain / douche et la mise en pyjama. Viens ensuite le diner en famille puis arrive l’étape la plus difficile selon moi. Il s’agit de la transition entre le diner et le brossage de dents. Il existe en effet bon nombre de sollicitations (un canapé, un jouet qui traine, un livre qui traine...) qui peuvent détourner ton enfant de l’objectif à atteindre : la salle de bain. Pour y parvenir sans trop de problème, j’ai une méthode que je te partage dans cet article sur le rituel de coucher.
La routine se poursuit avec le brossage de dents, le pipi, puis l’histoire du soir. C’est ensuite que les choses peuvent se gâter. C’est ce que je vais aborder dans la partie suivante.

Mais avant, je te rappelle que chaque étape de cette routine doit être pensée pour rassurer et apaiser ton enfant, en lui montrant que tu es là, présent et à l’écoute, prêt à l’accompagner vers de doux rêves. C’est une condition essentielle si tu veux espérer sortir de sa chambre rapidement.

Rituel de coucher - Père et enfants
Père endormi avec son bébé

2) S'adapter : Rester souple dans l'application de la routine de coucher

Ça y est, l’histoire est lue… il ne reste plus qu’à faire un bisou, un câlin, et à sortir de la chambre…
Ça, c’est la théorie, car en fait, ton enfant va brusquement avoir plein de choses à te raconter une fois la lumière éteinte. Curieusement, c’est à ce moment-là que lui reviennent à l’esprit toutes les choses qui se sont passées aujourd’hui et qu’il rêve de te raconter. Toutes ces questions qui lui trottent dans la tête et qu’il meure d’envie de te poser MAIN-TE-NANT. Alors que toi, tu n’attends qu’une chose : sortir de la chambre et profiter de ta soirée 😉.
C’est le moment de montrer ta capacité à être un père souple et compréhensif. 

Là, tu comprends qu’atteindre un objectif, quel qu’il soit, nécessite souvent une certaine dose de flexibilité et d’adaptation. Chaque soir, ou presque, possède son lot de circonstances particulières qui m’empêchent de quitter la chambre de mes enfants à l’heure prévue.
Si tu souhaites coucher tes enfants sereinement sans crier, tu dois accepter de modifier tes attentes et tu dois rester souple sans montrer d’agacement. L’astuce pour garder ton calme et ne rien montrer à ton enfant, c’est tout simplement de ne pas avoir d’attente.

Ne fais pas cette erreur de débutant !

Tant de fois par le passé, je pensais qu’en disant à mon enfant que j’avais prévu de passer du temps avec mon épouse, il serait plus indulgent à mon égard et me laisserait sortir de la chambre… Que nenni ! C’est tout le contraire qui se passe. Mes enfants semblent tout faire pour me retenir : « Papa, tu peux remplir ma gourde« , « Papa, tu peux remettre ma couette« ,  » Papa, il est où mon doudou ?« , « Papa, tu peux me refaire un dernier câlin« , etc.

Pourquoi ?
Parce qu’ils sentent que je suis moins présent avec eux, car je me projette déjà dans ma soirée d’après. J’ai compris désormais qu’il vaut mieux rester 10 min de plus (quitte à dépasser l’heure de sortie de la chambre que je m’étais fixée) plutôt que d’avoir une crise de pleurs, car je me serais mis en colère.

Depuis, j’ai adopté deux principes : je cache à mes enfants mes attentes (ils ne doivent pas sentir que je suis pressé) et je profite du moment avec eux. C’est l’objet du temps 3 pour atteindre son objectif.

3) Profiter du voyage : Apprécier le temps passé avec ses enfants

Quand tu sens que tes enfants ont encore besoin de toi et que tu ne pourras pas sortir de la chambre à l’heure prévue, tu as deux options. Être bienveillant et ferme ou bien te mettre en colère et sortir de la chambre.
Si tu choisis la seconde option, le temps que tu auras pris pour les mettre au lit sera gaspillé. Ils se coucheront tristes et tu sortiras fâché.
Si tu choisis la première option, tu montres à tes enfants le bon exemple : tu restes à l’écoute, mais tu es ferme. J’ai souvent pris la seconde option et désormais, j’opte uniquement pour la première.

Quand je ne parviens pas à sortir facilement de la chambre, que mon enfant réclame encore un câlin… je me rappelle une chose importante : « dans 5 ou 10 ans » mon enfant ne réclamera plus de câlin. Les moments que je passe avec mes enfants sont éphémères. Choisir de les savourer, même s’ils semblent retarder l’atteinte de mon objectif, est en soi une victoire.

Dans la quête de tout objectif, il est crucial de savoir apprécier le voyage, même lorsque l’on n’atteint pas immédiatement la destination souhaitée. Cette philosophie s’applique parfaitement à la routine du coucher de tes enfants, où chaque moment passé ensemble est une occasion de créer des liens et de créer des souvenirs précieux.

 Ma vision du coucher des enfants

 Tu l’as compris, ma vision du coucher est différente de celles que l’on peut te proposer ici et là. Chez moi, pas de méthode miracle, mais un choix volontaire de m’adapter aux circonstances et au besoin de mes enfants. Car pour moi, la qualité du temps passé ensemble est plus importante que le strict respect d’un horaire.

À retenir

Voilà cher Papa, j’espère qu’à travers le cas concret du coucher des enfants, j’ai pu mettre en lumière ma méthode pour atteindre mes objectifs en tant que Papa.
Voici les trois étapes à retenir : 1 – Définir son objectif, 2 – Faire preuve de flexibilité et 3- Profiter du voyage.

Dans la parentalité comme dans la vie, atteindre un objectif est important, mais les souvenirs que nous créons et les leçons que nous en retirons en chemin sont ce qui compte vraiment.

En définissant une routine de coucher, tu fixes les étapes pour réussir le coucher de tes enfants. Mais, en faisant preuve de flexibilité et en écoutant les besoins de ton enfant, tu lui apprends aussi une leçon précieuse sur l’importance de l’écoute et de l’adaptation aux autres. Enfin, tu lui offres le réconfort dont il a besoin pour s’endormir paisiblement, ce qui te permettra tout de même de sortir de sa chambre…heureux

👉 Et toi ? Comment mets-tu au lit tes enfants ? Profites-tu de chaque instant passé avec eux ? Dis-le-moi en commentaires.👇

Si cet article vous a plus 👍 ... Partagez-le sur les réseaux vers vos proches 😉 !
S’abonner
Notification pour
guest

10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jackie
Jackie
4 mois il y a

Très bon article et très instructif. Je pense que de nombreux parents rencontrent cette problématique. Quand ma fille était petite, quand on était invités, je passais des heures à rester allongée près d’elle pour l’endormir. Je faisais des petits claquements de langue pour l’endormir. Jusque là tout va bien. Une fois endormie, lorsque je glissais hors du lit pour rejoindre les autres… Elle se réveillait et c’était reparti pour un tour. J’aurais bien voulu avoir ton article sous les yeux à ce moment-là. J’aurais pu adapter tes conseils 🙂

Marie-Line
Marie-Line
4 mois il y a

Ah mais c’est exactement ça ! Ne pas avoir d’attentes !!! J’ai fini par l’apprendre en devenant maman, et à l’appliquer, même si c’est pas toujours évident… finalement nos enfants nous donnent une très belle leçon : lâcher prise et ne pas chercher à tout contrôler.
Ce qui m’aide aussi, quand je sens l’énervement monter, c’est de me projeter dans 5 ou 10 ans pareil, et là je me dis  » ben non, apprécie car c’est tellement précieux ces moments ! ».

Virginie
Virginie
4 mois il y a

C’est vrai que coucher ses enfants est un vrai enjeu ! J’ai souvent suivi le scénario que tu évoques : « quitter la chambre en me mettant en colère ». Je regrettais souvent, et depuis quelques années j’ai changé d’attitude et c’est plus efficace et beaucoup plus agréable 🙂 Mon enfant avait surtout besoin que je le rassure et souhaiter rester encore un peu avec moi

Camille
Camille
4 mois il y a

Merci infiniment pour ton article plein de bon sens qui souligne l’importance de la flexibilité et de l’adaptation vis-à-vis de l’enfant 😊 Il est à mon sens essentiel de poser les bases et les règles de la maison et d’échanger avec les enfants à ce sujet et éventuellement de leur souligner le caractère « exceptionnel » d’un changement de rythme du soir afin qu’ils l’intègrent de cette manière. Et puis, le plus important est que chacun se sente bien, alors la communication est aussi un pilier. Si ses parents lui ont manqué toute la journée et qu’il a simplement besoin de passer un moment privilégié en famille et qu’il n’a pas la tête à dormir, pourquoi aller à contre-sens? Il s’agit ici de la routine des enfants mais même en tant qu’adulte, s’efforcer de réaliser une action alors qu’on a la tête ailleurs n’est pas vraiment productif alors je pense qu’il en est de même pour les enfants ✨ Nous voulons le meilleur pour nos enfants et pensons toujours agir pour le mieux, c’est certain, mais la clé est aussi le lâcher prise 🎉 Lorsque je casse moi-même ma routine, je me demande toujours ce que cela m’apporte de positif et partager des moments précieux avec les personnes qui nous sont chères et s’ancrer pleinement dans l’instant présent est selon moi le plus beau cadeau que l’on puisse se faire 🍀

Line - La baguette math
Line - La baguette math
4 mois il y a

Planifier une routine claire, rester flexible face aux imprévus et savourer chaque instant passé avec nos enfants, voilà des conseils simples mais tellement essentiels. Plutôt que de vous focaliser uniquement sur l’heure du coucher. Merci pour ces précieux conseils !

10
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Retour en haut