Vague jaune

Comment réagir face aux disputes entre enfants – Guide pratique

Les disputes entre enfants

Tu en as marre d’entendre tes enfants se chamailler sans cesse ? Tu ne sais plus comment réagir face à leurs disputes ? Tu te sens peut-être démuni quand tu les vois se quereller constamment. Dans cette vidéo, je te propose la synthèse des astuces et des conseils que j’ai découverts pour mieux appréhender les disputes entre tes enfants.

Si tu n’as pas le temps de regarder la vidéo, je te joins ci-dessous son contenu. Tu pourras ainsi découvrir le guide complet pour gérer les disputes entre tes enfants. Tu comprendras mieux pourquoi il n’est pas toujours nécessaire d’intervenir et comment intervenir si tu n’as pas le choix.

Depuis plusieurs semaines, mes deux garçons ne cessent de se chamailler et de se disputer. Ne sachant plus que faire, j’ai décidé de faire des recherches et de synthétiser l’ensemble de mes découvertes. Voici comment réagir face aux disputes de tes enfants.

1. Comprendre les disputes entre tes enfants

La première chose à savoir est que se disputer n’est pas mauvais ou grave. C’est même tout à fait normal, même si cela peut te déranger. Les disputes montrent que tes enfants développent leur personnalité et leur capacité à résoudre des conflits. C’est un exercice pour leur future vie d’adulte, car ils apprennent à tester leurs limites, gérer des conflits et parfois même faire preuve d’empathie.

2. Ne pas intervenir immédiatement

Souvent, notre première réaction est de foncer pour intervenir, un peu comme un justicier. Pourtant, dans la plupart des cas, si tu laisses tes enfants se débrouiller, ils trouveront une solution par eux-mêmes. Cela leur permet de développer des compétences sociales et de trouver des solutions de manière autonome. Bien sûr, il est conseillé de garder un œil ou une oreille attentive, car la situation peut parfois dégénérer. Dans ce cas, il faudra intervenir.

3. Comment intervenir ?

Si tu décides d’intervenir, parce que la situation a dégénéré ou parce que tu n’as pas réussi à garder ton sang-froid, il est important de savoir comment le faire correctement. Tout d’abord, ressens tes émotions. Si tu es en colère, triste ou frustré, ces émotions peuvent influencer ta manière d’intervenir et aggraver la situation. Il y a trois choses à ne pas faire :

Ne pas prendre parti :

Prendre parti renforce les rôles de bourreau et de victime. L’enfant considéré comme bourreau se sentira toujours comme tel, et la victime encore plus victime.

Ne pas juger immédiatement le comportement :

Évite de stigmatiser tes enfants. Juge plutôt les comportements et non les personnes.

Ne pas culpabiliser :

Si un enfant a blessé l’autre, ne le culpabilise pas inutilement. Il est souvent déjà conscient du mal qu’il a causé.

4. Comment BIEN intervenir ?

Lorsque tu interviens, écoute et reformule les sentiments de chacun. Par exemple, tu peux dire : « Je comprends que tu voulais jouer avec cette voiture parce que c’est la tienne et que tu viens juste de l’avoir » ou « Tu avais envie de l’essayer parce que ça fait longtemps que tu vois ton frère jouer avec et tu trouvais ça chouette« . Cela aide tes enfants à se mettre à la place de l’autre et à faire preuve d’empathie.

5. Résoudre le conflit

Pour résoudre le conflit, deux possibilités s’offrent à toi selon l’âge de tes enfants :

  1. Pour les plus jeunes : Propose une solution comme jouer chacun leur tour pendant un certain temps.
  2. Pour les plus âgés : Laisse-les trouver une solution par eux-mêmes en leur disant : « Je suis sûr que vous trouverez une solution qui vous convient à tous les deux, alors je vous fais confiance ». Puis, éloigne-toi pour voir s’ils y parviennent.

6. Deux points essentiels à connaitre

  1. Fixer des règles claires : Établis des règles familiales claires comme pas de violence physique, pas d’injures et pas d’insultes. Si ces règles sont dépassées, il te faudra intervenir.
  2. Encourager la réconciliation : Toujours encourager tes enfants à se réconcilier avant de se coucher. Un câlin peut aider à oublier la dispute et renforcer les liens.

Ceux qui ont lu cet article, ont également apprécié l’article suivant : « Comment gérer la jalousie entre ses enfants ? »

 

Ce qu'il faut retenir des disputes entre enfants

En résumé, les disputes entre tes enfants sont normales et peuvent même être bénéfiques pour leur développement. Essaye de ne pas intervenir immédiatement, laisse-les résoudre leurs conflits seuls autant que possible. Si tu dois intervenir, évite de prendre parti, de juger immédiatement et de culpabiliser. Prends le temps d’écouter et de reformuler les sentiments de chacun pour les aider à comprendre l’autre. Fixe des règles claires et encourage toujours la réconciliation avant de se coucher. En suivant ces conseils, tu pourras mieux gérer les disputes et aider tes enfants à développer leurs compétences sociales et émotionnelles. Profite bien de tes enfants et de chaque moment passé avec eux !

👉 Et toi comment réagis-tu quand tes enfants se chamaillent, dis-le-moi en commentaires👇

Si cet article vous a plus 👍 ... Partagez-le sur les réseaux vers vos proches 😉 !

Tu en as marre d’entendre tes enfants se chamailler sans cesse ? Tu ne sais plus comment réagir face à leurs disputes ? Tu te sens peut-être démuni quand tu les vois se quereller constamment. Dans cette vidéo, je te propose la synthèse des astuces et des conseils que j’ai découverts pour mieux appréhender les disputes entre tes enfants.

Si tu n’as pas le temps de regarder la vidéo, je te joins ci-dessous son contenu. Tu pourras ainsi découvrir le guide complet pour gérer les disputes entre tes enfants. Tu comprendras mieux pourquoi il n’est pas toujours nécessaire d’intervenir et comment intervenir si tu n’as pas le choix.

Depuis plusieurs semaines, mes deux garçons ne cessent de se chamailler et de se disputer. Ne sachant plus que faire, j’ai décidé de faire des recherches et de synthétiser l’ensemble de mes découvertes. Voici comment réagir face aux disputes de tes enfants.

1. Comprendre les disputes entre tes enfants

La première chose à savoir est que se disputer n’est pas mauvais ou grave. C’est même tout à fait normal, même si cela peut te déranger. Les disputes montrent que tes enfants développent leur personnalité et leur capacité à résoudre des conflits. C’est un exercice pour leur future vie d’adulte, car ils apprennent à tester leurs limites, gérer des conflits et parfois même faire preuve d’empathie.

2. Ne pas intervenir immédiatement

Souvent, notre première réaction est de foncer pour intervenir, un peu comme un justicier. Pourtant, dans la plupart des cas, si tu laisses tes enfants se débrouiller, ils trouveront une solution par eux-mêmes. Cela leur permet de développer des compétences sociales et de trouver des solutions de manière autonome. Bien sûr, il est conseillé de garder un œil ou une oreille attentive, car la situation peut parfois dégénérer. Dans ce cas, il faudra intervenir.

3. Comment intervenir ?

Si tu décides d’intervenir, parce que la situation a dégénéré ou parce que tu n’as pas réussi à garder ton sang-froid, il est important de savoir comment le faire correctement. Tout d’abord, ressens tes émotions. Si tu es en colère, triste ou frustré, ces émotions peuvent influencer ta manière d’intervenir et aggraver la situation. Il y a trois choses à ne pas faire :

Ne pas prendre parti :

Prendre parti renforce les rôles de bourreau et de victime. L’enfant considéré comme bourreau se sentira toujours comme tel, et la victime encore plus victime.

Ne pas juger immédiatement le comportement :

Évite de stigmatiser tes enfants. Juge plutôt les comportements et non les personnes.

Ne pas culpabiliser :

Si un enfant a blessé l’autre, ne le culpabilise pas inutilement. Il est souvent déjà conscient du mal qu’il a causé.

4. Comment BIEN intervenir ?

Lorsque tu interviens, écoute et reformule les sentiments de chacun. Par exemple, tu peux dire : « Je comprends que tu voulais jouer avec cette voiture parce que c’est la tienne et que tu viens juste de l’avoir » ou « Tu avais envie de l’essayer parce que ça fait longtemps que tu vois ton frère jouer avec et tu trouvais ça chouette« . Cela aide tes enfants à se mettre à la place de l’autre et à faire preuve d’empathie.

5. Résoudre le conflit

Pour résoudre le conflit, deux possibilités s’offrent à toi selon l’âge de tes enfants :

  1. Pour les plus jeunes : Propose une solution comme jouer chacun leur tour pendant un certain temps.
  2. Pour les plus âgés : Laisse-les trouver une solution par eux-mêmes en leur disant : « Je suis sûr que vous trouverez une solution qui vous convient à tous les deux, alors je vous fais confiance ». Puis, éloigne-toi pour voir s’ils y parviennent.

6. Deux points essentiels à connaitre

  1. Fixer des règles claires : Établis des règles familiales claires comme pas de violence physique, pas d’injures et pas d’insultes. Si ces règles sont dépassées, il te faudra intervenir.
  2. Encourager la réconciliation : Toujours encourager tes enfants à se réconcilier avant de se coucher. Un câlin peut aider à oublier la dispute et renforcer les liens.

Ceux qui ont lu cet article, ont également apprécié l’article suivant : « Comment gérer la jalousie entre ses enfants ? »

 

Ce qu'il faut retenir des disputes entre enfants

En résumé, les disputes entre tes enfants sont normales et peuvent même être bénéfiques pour leur développement. Essaye de ne pas intervenir immédiatement, laisse-les résoudre leurs conflits seuls autant que possible. Si tu dois intervenir, évite de prendre parti, de juger immédiatement et de culpabiliser. Prends le temps d’écouter et de reformuler les sentiments de chacun pour les aider à comprendre l’autre. Fixe des règles claires et encourage toujours la réconciliation avant de se coucher. En suivant ces conseils, tu pourras mieux gérer les disputes et aider tes enfants à développer leurs compétences sociales et émotionnelles. Profite bien de tes enfants et de chaque moment passé avec eux !

👉 Et toi comment réagis-tu quand tes enfants se chamaillent, dis-le-moi en commentaires👇

Si cet article vous a plus 👍 ... Partagez-le sur les réseaux vers vos proches 😉 !
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Retour en haut