Logo Captain Papa
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Vague jaune

Comment gérer la jalousie entre ses enfants ?

Jalousie entre enfants

Si tu as plusieurs enfants, tu as certainement déjà ressenti de la rivalité ou plutôt de la jalousie entre tes enfants qui conduit inexorablement à des disputes. Chacun d’eux souhaitent attirer l’attention de son papa ou de sa maman et comprend mal que l’autre puisse avoir plus de considération que lui. Cette rivalité et cette jalousie doivent être traitées durant l’enfance pour éviter qu’elles perdurent lorsqu’ils seront adultes. Dans cet article, je te propose de découvrir plusieurs pistes pour éviter de générer de la jalousie entre tes enfants et pour atténuer la rivalité qui peut parfois exister entre eux.

Si tu n’as pas le temps de regarder la vidéo, je te joins ci-dessous son contenu. Tu pourras ainsi garder sous le coude ces 7 conseils simples et efficaces pour réduire la jalousie entre tes enfants. 
Tu comprendras mieux pourquoi tes enfants peuvent être amenés à se chamailler et comment par TON COMPORTEMENT, tu peux influer sur leur rivalité.

1. Évite de comparer tes enfants

La première chose à NE PAS FAIRE, c’est de comparer tes enfants. C’est à la fois essentiel et pourtant tellement difficile parce que nous vivons tous dans un monde dans lequel nous avons l’habitude de nous comparer aux autres. De la même façon, nous avons l’habitude de comparer nos enfants en eux et cela peut facilement générer de la jalousie entre les enfants. Tu dois admettre que chacun de tes enfants est unique, avec ses propres qualités et ses propres talents.
L’important, c’est que ton enfant se sente apprécié pour ce qu’il est, et non pour ce qu’il accomplit par rapport à sa sœur ou à son frère.

2. Valorise les spécificités de tes enfants

Ensuite, tu dois prendre soin de valoriser chacune des spécificités de tes enfants. En effet, puisque chaque enfant a ses propres talents et ses propres forces, il est nécessaire de valoriser ces différences comme des atouts et non pas comme des sources de conflit. Ainsi, si l’un d’eux est meilleur en sport et que l’autre est meilleur en musique, il te revient de les orienter dans des activités dans lesquelles ils pourront exprimer leur potentiel sans se comparer et sans se mettre en compétition : l’un fera plutôt du sport et l’autre fera plutôt de la musique.

3. Ne SUR-responsabilise pas l'aîné

Le point suivant concerne ton aîné. Parfois, la jalousie entre les enfants nait d’un sentiment d’injustice de l’un envers l’autre. Cela peut être le cas lorsque tu confis trop de responsabilité à l’un et pas à l’autre au sein de la famille. En fait, nous avons souvent tendance à considérer l’aîné comme la plus grosse aide possible pour la famille. Alors, on le responsabilise davantage, on lui demande d’en faire un peu plus, ce qui peut entraîner une certaine injustice et un certain ressentiment de sa part. L’objectif, c’est d’arriver à distribuer des responsabilités à chacun en fonction de son âge et de ses capacités pour que chacun participe à la vie de famille en fonction de ses capacités.

4. Prône l'ÉQUITÉ plutôt que l'égalité

Parvenir à élever ses enfants de façon équitable est un point prépondérant pour limiter la jalousie entre eux. L’équité consiste à traiter ses enfants en fonction de leurs capacités et de leurs besoins. Elles diffèrent de l’égalité qui imposerait de traiter tous les enfants de manière identique quelles que soient leur sensibilité et leurs dispositions.

5. Encourage l'entraide entre tes enfants

En demandant régulièrement à tes enfants de s’aider entre eux, tu vas développer chez eux leur empathie. Le corollaire, c’est que tu vas atténuer la rivalité entre eux. Encourage donc les plus grands à aider les plus petits, à leur montrer le bon exemple. Tu peux par exemple demander à l’aîné d’aider un peu le plus petit à faire son travail ou à lui apprendre à faire ses lacets. Ainsi, la rivalité va se transformer en complicité.

6. Organise des activités en famille

Une autre piste importante, c’est d’organiser de manière régulière des activités familiales. À la maison, nous adorons les jeux de société et nous organisons régulièrement des soirées ou des après-midi « jeux de société ». Évidemment, il faut parfois adapter les règles de certains jeux pour permettre aux plus petits de jouer avec nous, mais c’est tout à fait possible et cela permet de créer du lien entre nous. De même, nous nous réservons une soirée par semaine (samedi ou vendredi)  pour regarder un dessin animé en famille.

7. Consacre du temps de qualité à CHAQUE enfant

Enfin, ce dernier point est peut-être le PLUS IMPORTANT, et en même temps le plus difficile. Il s’agit de consacrer du temps de qualité à chacun de tes enfants et de leur donner de l’amour inconditionnel. Ce n’est pas évident, mais si tu arrives à passer un peu de temps seul à seul avec chacun d’entre eux, tes soirées seront plus douces et il y aura beaucoup moins de chamailleries entre eux.

Ceux qui ont lu cet article, ont également apprécié l’article suivant : « Disputes entre enfants – 7 étapes pour des relations apaisées »

Bonus : "Fais un compliment à ton voisin"

Au cours d’un repas, si tu veux mettre un peu de gaieté, un peu d’amour, un peu de gratitude, je t’invite à faire le jeu suivant dont la règle est très simple.
Chaque membre de la famille doit faire un compliment, ou dire un mot gentil, ou reconnaitre une qualité d’au moins deux autres membres de la famille. Et, à tour de rôle, « on s’envoie des fleurs ». Par exemple : « moi, j’aime maman parce qu’elle fait des super câlins », « moi, j’aime mon frère, car j’adore jouer avec lui « , etc.,
Sincèrement, c’est un jeu facile qui fait beaucoup de bien à tout le monde.

Recevoir des mots gentils et en donner… c’est forcément apprécié par tout le monde. C’est notamment très efficace si tes enfants se sont chamaillés quelque temps avant.

👉 Et toi quelle stratégie as-tu préférée, dis-le-moi en commentaires👇

Si cet article vous a plus 👍 ... Partagez-le sur les réseaux vers vos proches 😉 !

Si tu as plusieurs enfants, tu as certainement déjà ressenti de la rivalité ou plutôt de la jalousie entre tes enfants qui conduit inexorablement à des disputes. Chacun d’eux souhaitent attirer l’attention de son papa ou de sa maman et comprend mal que l’autre puisse avoir plus de considération que lui. Cette rivalité et cette jalousie doivent être traitées durant l’enfance pour éviter qu’elles perdurent lorsqu’ils seront adultes. Dans cet article, je te propose de découvrir plusieurs pistes pour éviter de générer de la jalousie entre tes enfants et pour atténuer la rivalité qui peut parfois exister entre eux.

Si tu n’as pas le temps de regarder la vidéo, je te joins ci-dessous son contenu. Tu pourras ainsi garder sous le coude ces 7 conseils simples et efficaces pour réduire la jalousie entre tes enfants. 
Tu comprendras mieux pourquoi tes enfants peuvent être amenés à se chamailler et comment par TON COMPORTEMENT, tu peux influer sur leur rivalité.

1. Évite de comparer tes enfants

La première chose à NE PAS FAIRE, c’est de comparer tes enfants. C’est à la fois essentiel et pourtant tellement difficile parce que nous vivons tous dans un monde dans lequel nous avons l’habitude de nous comparer aux autres. De la même façon, nous avons l’habitude de comparer nos enfants en eux et cela peut facilement générer de la jalousie entre les enfants. Tu dois admettre que chacun de tes enfants est unique, avec ses propres qualités et ses propres talents.
L’important, c’est que ton enfant se sente apprécié pour ce qu’il est, et non pour ce qu’il accomplit par rapport à sa sœur ou à son frère.

2. Valorise les spécificités de tes enfants

Ensuite, tu dois prendre soin de valoriser chacune des spécificités de tes enfants. En effet, puisque chaque enfant a ses propres talents et ses propres forces, il est nécessaire de valoriser ces différences comme des atouts et non pas comme des sources de conflit. Ainsi, si l’un d’eux est meilleur en sport et que l’autre est meilleur en musique, il te revient de les orienter dans des activités dans lesquelles ils pourront exprimer leur potentiel sans se comparer et sans se mettre en compétition : l’un fera plutôt du sport et l’autre fera plutôt de la musique.

3. Ne SUR-responsabilise pas l'aîné

Le point suivant concerne ton aîné. Parfois, la jalousie entre les enfants nait d’un sentiment d’injustice de l’un envers l’autre. Cela peut être le cas lorsque tu confis trop de responsabilité à l’un et pas à l’autre au sein de la famille. En fait, nous avons souvent tendance à considérer l’aîné comme la plus grosse aide possible pour la famille. Alors, on le responsabilise davantage, on lui demande d’en faire un peu plus, ce qui peut entraîner une certaine injustice et un certain ressentiment de sa part. L’objectif, c’est d’arriver à distribuer des responsabilités à chacun en fonction de son âge et de ses capacités pour que chacun participe à la vie de famille en fonction de ses capacités.

4. Prône l'ÉQUITÉ plutôt que l'égalité

Parvenir à élever ses enfants de façon équitable est un point prépondérant pour limiter la jalousie entre eux. L’équité consiste à traiter ses enfants en fonction de leurs capacités et de leurs besoins. Elles diffèrent de l’égalité qui imposerait de traiter tous les enfants de manière identique quelles que soient leur sensibilité et leurs dispositions.

5. Encourage l'entraide entre tes enfants

En demandant régulièrement à tes enfants de s’aider entre eux, tu vas développer chez eux leur empathie. Le corollaire, c’est que tu vas atténuer la rivalité entre eux. Encourage donc les plus grands à aider les plus petits, à leur montrer le bon exemple. Tu peux par exemple demander à l’aîné d’aider un peu le plus petit à faire son travail ou à lui apprendre à faire ses lacets. Ainsi, la rivalité va se transformer en complicité.

6. Organise des activités en famille

Une autre piste importante, c’est d’organiser de manière régulière des activités familiales. À la maison, nous adorons les jeux de société et nous organisons régulièrement des soirées ou des après-midi « jeux de société ». Évidemment, il faut parfois adapter les règles de certains jeux pour permettre aux plus petits de jouer avec nous, mais c’est tout à fait possible et cela permet de créer du lien entre nous. De même, nous nous réservons une soirée par semaine (samedi ou vendredi)  pour regarder un dessin animé en famille.

7. Consacre du temps de qualité à CHAQUE enfant

Enfin, ce dernier point est peut-être le PLUS IMPORTANT, et en même temps le plus difficile. Il s’agit de consacrer du temps de qualité à chacun de tes enfants et de leur donner de l’amour inconditionnel. Ce n’est pas évident, mais si tu arrives à passer un peu de temps seul à seul avec chacun d’entre eux, tes soirées seront plus douces et il y aura beaucoup moins de chamailleries entre eux.

Ceux qui ont lu cet article, ont également apprécié l’article suivant : « Disputes entre enfants – 7 étapes pour des relations apaisées »

Bonus : "Fais un compliment à ton voisin"

Au cours d’un repas, si tu veux mettre un peu de gaieté, un peu d’amour, un peu de gratitude, je t’invite à faire le jeu suivant dont la règle est très simple.
Chaque membre de la famille doit faire un compliment, ou dire un mot gentil, ou reconnaitre une qualité d’au moins deux autres membres de la famille. Et, à tour de rôle, « on s’envoie des fleurs ». Par exemple : « moi, j’aime maman parce qu’elle fait des super câlins », « moi, j’aime mon frère, car j’adore jouer avec lui « , etc.,
Sincèrement, c’est un jeu facile qui fait beaucoup de bien à tout le monde.

Recevoir des mots gentils et en donner… c’est forcément apprécié par tout le monde. C’est notamment très efficace si tes enfants se sont chamaillés quelque temps avant.

👉 Et toi quelle stratégie as-tu préférée, dis-le-moi en commentaires👇

Si cet article vous a plus 👍 ... Partagez-le sur les réseaux vers vos proches 😉 !
S’abonner
Notification pour
guest

18 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sciences Ludiques
Sciences Ludiques
21 jours il y a

Voilà d’excellents conseils! J’ai créé pour chacun de mes garçons un cahier de réussites où je colle chaque année des photos de leurs réussites. Ils peuvent constater comme ça qu’ils ont tous le deux leurs propres points forts! Et j’essaye de favoriser leur complicité comme ce jour où mon ainé avait peur de traverser le magasin tout seul pour aller me chercher un sac de patates. Accompagné de son petit frère, il a dépassé sa peur et ils sont revenus tous les deux triomphants! Bon, il reste que dans la vie de tous les jours, leurs chamailleries pèsent sur mes nerfs!

Caroline
Caroline
21 jours il y a

Ah oui, je trouve tous ces conseils trés vrais. J’ai toujours fait en sorte que mes filles sachent que nous les aimons autant l’une que l’autre ! Elles ont des qualités et des personnalités différentes et c’est cela qui est intéressant et qui permet d’avoir une famille équipe et non concurrente.
Merci pour ce bel article !

Marine
Marine
21 jours il y a

Merci pour ces conseils. Mes filles se disputent beaucoup et sont vite jalouse l’une de l’autre… C’est épuisant. J’essaye de faire attention mais je vais redoubler de vigilance et je vais tester le jeu des compliments à son voisin 😉

Jackie
Jackie
21 jours il y a

J’adore l’idée de faire des compliments les uns aux autres. Ca resserre vraiment les liens et c’est important de savoir ce que l’autre pense de soi. Quand mes enfants étaient jeunes, nous organisions de courtes soirées avec collations et jeux et chacun écrivait sur un papier toutes les qualités des autres. C’était génial parce qu’après, il s’ensuivaient des conversations du style : « Ha bon ? tu penses vraiment ça de moi ? Et ça partait dans des débats positifs où chacun se sentait valorisé. Merci pour ton article.

Patricia
Patricia
20 jours il y a

Ah la jalousie ! Un vaste sujet !!!

Super sympa l’idée de faire un compliment pendant le repas… même entre adultes !!! 🙂

Quand mes filles étaient plus jeune, l’aînée était HYPER jalouse. Et à Noël, elle associait la taille des cadeaux à l’amour qu’on lui portait. Une année, sa soeur avait eu un plus gros cadeau qu’elle, ce qui l’avait chagrinée. Et par hasard, je suis tombée sur le ticket de caisse alors qu’elle était prêt de moi. Je lui ai montré les prix des 2 cadeaux car le sien coutait plus cher. A ce moment là, elle a pris conscience qu’il y avait d’autres critère que la taille des objets.

Une métaphore que j’aime beaucoup aussi, c’est celle du soleil. Ce n’est pas parce qu’on se met à la lumière du soleil que cela enlève de la chaleur aux autres. Il en est de même pour l’amour de son Papa ou de sa Maman. Ce n’est pas parce qu’un parent prête de l’attention à un enfant à un moment donné, que l’amour qu’il éprouve pour ses autres enfants diminue.

Merci pour cet article. Les conseils sont très judicieux !

Christophe
Christophe
20 jours il y a

Pour nous, avec 2 enfants, 1 garçon et 1 fille, c’est peut-être plus facile d’éviter la jalousie : on a quand même pas mal de temps pour chacun.
Mais on voit qu’eux comparent beaucoup.
Merci pour cet article !

Beatrice
Beatrice
20 jours il y a

Merci pour ton article. J’aime l’explication de la différence entre l’équité et l’égalité.

Line - La baguette math
Line - La baguette math
19 jours il y a

Un article rempli de conseils pratiques et bienveillants pour réduire la jalousie entre frères et sœurs: merci ! Valoriser les spécificités de chaque enfant et surtout éviter les comparaisons, en voilà de vrais challenges pour les parents. Ça souligne l’importance de reconnaître et de célébrer les talents uniques de chaque enfant, et ainsi ça leur permet de construire leur estime de soi indépendamment de leurs frères et sœurs. Encourager l’entraide et organiser des activités en famille sont aussi de très bons conseils pour renforcer les liens et la complicité entre eux. Vraiment d’excellentes stratégies pour favoriser une atmosphère familiale harmonieuse !

Freddy
Freddy
19 jours il y a

Merci pour ces conseils. Je retiens l’équité plutôt que l’égalité. On pense parfois bien faire en traitant de la même manière mais après réflexion une équité de traitement bien expliqué est plus juste. Merci!

18
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Retour en haut