Logo Captain Papa
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Vague jaune

Comment rester CALME avec ses enfants ?

Père en position de méditation pendant que ses enfants se chamaillent dans le fond de l'image

Comment rester calme avec tes enfants, même lorsque tu rentres d’une journée de boulot harassante ? Comment faire pour garder ton sang-froid alors que tes enfants ont décidé de se transformer en petits monstres ? 

Je t’invite à découvrir dans CETTE VIDÉO, mes quatre stratégies infaillibles pour garder ton calme, garder ton calme même dans ces circonstances difficiles avec tes enfants.

Après avoir vécu bon nombre de soirées tumultueuses avec mes quatre enfants, j’ai développé quelques stratégies que je te partage dans cette vidéo et dans cet article pour que tu sois capable de rester calme avec tes enfants même s’ils ont décidé de te mettre la misère. En fin d’article et en Bonus, je te présenterai un principe peu connu et qui pourtant est indispensable à comprendre si tu veux RESTER ZEN le plus longtemps possible.

Rester calme grâce à des règles adaptées

Le premier conseil pour rester calme avec tes enfants, c’est de définir des règles à la maison qui soient : cohérentes, comprises par tes enfants et réalistes en fonction de leur âge. Il est d’ailleurs préférable de créer ces règles avec tes enfants. Si tu intègres tes enfants dans la création des règles que tu leur imposes, ce sera plus facile pour toi de les faire appliquer. Tes enfants ne pourront pas dire ensuite qu’ils n’étaient pas au courant. Et, en ce qui te concerne, tu seras beaucoup plus détendu parce que tu auras un cadre précis dans lequel ton enfant pourra évoluer.
Ces règles doivent être simples, mais également peu nombreuses. Évite donc les listes de règles trop longues, car il ne les retiendra pas et toi non plus.
Je te suggère d’écrire des règles basées sur des mots clés (ex: respect, solidarité, exigences, amour…) qui sont importants pour toi.
Tu peux ensuite décliner des règles à partir de ses mots, c’est un principe que j’ai retenu de mon échange avec Romain (un papa de 2 enfants), dans la conversation paternelle que j’ai eue avec lui.

Prendre le recul nécessaire pour garder son calme

Le second conseil, c’est que tu sois capable de prendre un peu de recul, en sachant différencier les bêtises que fait ton enfant, de ses erreurs. Tu ne dois pas avoir la même réaction, si ton enfant renverse un verre d’eau alors que tu lui as interdit de se servir tout seul ou s’il casse une assiette parce qu’il a pris l’initiative de t’aider à mettre la table.
D’un côté, il a désobéi et mérite d’être grondé, de l’autre, il a fait une erreur, mais il a appris quelque chose.
À toi donc de juger s’il s’agit d’une bêtise ou d’une erreur d’apprentissage. Cela te permettra de rester calme plus souvent avec tes enfants et de moins te mettre en colère.
Moi, je me pose toujours la question : »Est-ce que c’est vraiment GRAVE ? » et cela m’aide bien à conserver mon calme.

Maitriser mes émotions d'ADULTE

Le troisième conseil que j’aimerais te donner, c’est de te souvenir que TU ES L’ADULTE tandis qu’IL N’EST QU’UN ENFANT. Ça veut dire quoi ?  Ça veut dire que c’est à toi de lui montrer l’exemple en gérant tes émotions. Lui, à son âge, il est probable qu’il soit souvent submergé par les émotions. Il n’est généralement pas capable de les gérer. Toi, en revanche, tu dois le faire. Même, si ce n’est pas facile, tu dois mieux gérer que lui, sinon, tu lui montres un mauvais exemple.
Alors, quand tu vas rentrer du boulot fatigué par ta journée et que ton fils a un mauvais comportement qui va te mettre en colère…en fait, le problème vient de toi et non de lui. C’est donc à toi de mieux gérer tes émotions pour éviter de te mettre en colère.

Savoir prévenir les crises pour rester calme

Enfin, le dernier conseil qui me semble important, c’est de savoir ANTICIPER les situations. Sans avoir besoin de boule de cristal, ta connaissance de tes enfants te permet d’anticiper leurs réactions, mais également les tiennes.
Par exemple, tu sais très bien que si ton fils n’a pas son assiette VERTE à table, mais qu’elle se retrouve à la place de sa petite sœur, il va criser. Pour toi, c’est totalement idiot, mais tu le sais alors, il veut mieux l’anticiper et éviter une crise.
Il en est de même pour les activités extérieures à la maison : restaurant, supermarché, diner chez les amis…
Dans chacun de ses cas, je prévois un briefing à mes enfants avant de monter dans la voiture ou avant d’en descendre. C’est l’occasion de leur rappeler ce que j’attends d’eux, quelles sont les règles spécifiques pour cette situation particulière.
L’avantage, c’est qu’au courant de l’événement, je peux leur rappeler ce que j’attends d’eux si je constate que cela dérape. Cela me permet de rester calme avec mes enfants plus facilement.

Un principe PEU CONNU et pourtant ÉVIDENT

Et pour finir, je vais te parler d’un principe simple et pourtant fondamental que tu dois appliquer quand tu es papa. Ce principe, c’est tout simplement de prendre soin de toi.
Quand tu te mets en colère avec tes enfants, ce n’est généralement pas vraiment leur faute. Leur comportement joue le rôle de déclencheur. Le problème se trouve souvent au fond de toi. Tu dois donc trouver ce qui t’empêche de rester calme, et de garder ton sang-froid avec tes enfants. Est-ce que tu es fatigué ? Es-tu stressé ? C’est à toi de comprendre d’où ça vient et à toi d’être capable de maîtriser tes émotions
Évidemment, en prenant soin de toi, en prenant du temps pour toi, qui parviendra à être plus calme et à mieux gérer ces situations. En ce qui me concerne, j’ai besoin de me lever plus tôt le matin pour méditer et lire. Or, j’ai constaté, je suis bien plus calme et patient avec mes enfants le soir lorsque j’ai eu ce moment pour moi le matin.
Tu peux également faire du sport, car cela va te permettre de décharger ton énergie.
Retiens que lorsque tu prends du temps pour toi, tu es bien plus capable de donner du temps aux autres.

A RETENIR

Pour rester calme le plus facilement et le plus longtemps possible avec tes enfants, je te suggère de :
– Définir des règles précises, concises et adaptées à tes enfants
– Savoir différencier les bêtises des erreurs d’apprentissage que font tes enfants
– De prendre du recul et de maitriser tes émotions, car TU es l’ADULTE
– D’anticiper au plus les situations à risques pour éviter les crises.
 
Enfin, rappelle-toi que pour aimer les autres, il faut d’abord s’aimer soi-même. Il est donc important de prendre du temps pour toi.
 
👉 Maintenant, dis-moi en commentaires si tu as appris quelque chose ou si tu as d’autres astuces à partager 👇
Si cet article vous a plus 👍 ... Partagez-le sur les réseaux vers vos proches 😉 !

Comment rester calme avec tes enfants, même lorsque tu rentres d’une journée de boulot harassante ? Comment faire pour garder ton sang-froid alors que tes enfants ont décidé de se transformer en petits monstres ? 

Je t’invite à découvrir dans CETTE VIDÉO, mes quatre stratégies infaillibles pour garder ton calme, garder ton calme même dans ces circonstances difficiles avec tes enfants.

Après avoir vécu bon nombre de soirées tumultueuses avec mes quatre enfants, j’ai développé quelques stratégies que je te partage dans cette vidéo et dans cet article pour que tu sois capable de rester calme avec tes enfants même s’ils ont décidé de te mettre la misère. En fin d’article et en Bonus, je te présenterai un principe peu connu et qui pourtant est indispensable à comprendre si tu veux RESTER ZEN le plus longtemps possible.

Rester calme grâce à des règles adaptées

Le premier conseil pour rester calme avec tes enfants, c’est de définir des règles à la maison qui soient : cohérentes, comprises par tes enfants et réalistes en fonction de leur âge. Il est d’ailleurs préférable de créer ces règles avec tes enfants. Si tu intègres tes enfants dans la création des règles que tu leur imposes, ce sera plus facile pour toi de les faire appliquer. Tes enfants ne pourront pas dire ensuite qu’ils n’étaient pas au courant. Et, en ce qui te concerne, tu seras beaucoup plus détendu parce que tu auras un cadre précis dans lequel ton enfant pourra évoluer.
Ces règles doivent être simples, mais également peu nombreuses. Évite donc les listes de règles trop longues, car il ne les retiendra pas et toi non plus.
Je te suggère d’écrire des règles basées sur des mots clés (ex: respect, solidarité, exigences, amour…) qui sont importants pour toi.
Tu peux ensuite décliner des règles à partir de ses mots, c’est un principe que j’ai retenu de mon échange avec Romain (un papa de 2 enfants), dans la conversation paternelle que j’ai eue avec lui.

Prendre le recul nécessaire pour garder son calme

Le second conseil, c’est que tu sois capable de prendre un peu de recul, en sachant différencier les bêtises que fait ton enfant, de ses erreurs. Tu ne dois pas avoir la même réaction, si ton enfant renverse un verre d’eau alors que tu lui as interdit de se servir tout seul ou s’il casse une assiette parce qu’il a pris l’initiative de t’aider à mettre la table.
D’un côté, il a désobéi et mérite d’être grondé, de l’autre, il a fait une erreur, mais il a appris quelque chose.
À toi donc de juger s’il s’agit d’une bêtise ou d’une erreur d’apprentissage. Cela te permettra de rester calme plus souvent avec tes enfants et de moins te mettre en colère.
Moi, je me pose toujours la question : »Est-ce que c’est vraiment GRAVE ? » et cela m’aide bien à conserver mon calme.

Maitriser mes émotions d'ADULTE

Le troisième conseil que j’aimerais te donner, c’est de te souvenir que TU ES L’ADULTE tandis qu’IL N’EST QU’UN ENFANT. Ça veut dire quoi ?  Ça veut dire que c’est à toi de lui montrer l’exemple en gérant tes émotions. Lui, à son âge, il est probable qu’il soit souvent submergé par les émotions. Il n’est généralement pas capable de les gérer. Toi, en revanche, tu dois le faire. Même, si ce n’est pas facile, tu dois mieux gérer que lui, sinon, tu lui montres un mauvais exemple.
Alors, quand tu vas rentrer du boulot fatigué par ta journée et que ton fils a un mauvais comportement qui va te mettre en colère…en fait, le problème vient de toi et non de lui. C’est donc à toi de mieux gérer tes émotions pour éviter de te mettre en colère.

Savoir prévenir les crises pour rester calme

Enfin, le dernier conseil qui me semble important, c’est de savoir ANTICIPER les situations. Sans avoir besoin de boule de cristal, ta connaissance de tes enfants te permet d’anticiper leurs réactions, mais également les tiennes.
Par exemple, tu sais très bien que si ton fils n’a pas son assiette VERTE à table, mais qu’elle se retrouve à la place de sa petite sœur, il va criser. Pour toi, c’est totalement idiot, mais tu le sais alors, il veut mieux l’anticiper et éviter une crise.
Il en est de même pour les activités extérieures à la maison : restaurant, supermarché, diner chez les amis…
Dans chacun de ses cas, je prévois un briefing à mes enfants avant de monter dans la voiture ou avant d’en descendre. C’est l’occasion de leur rappeler ce que j’attends d’eux, quelles sont les règles spécifiques pour cette situation particulière.
L’avantage, c’est qu’au courant de l’événement, je peux leur rappeler ce que j’attends d’eux si je constate que cela dérape. Cela me permet de rester calme avec mes enfants plus facilement.

Un principe PEU CONNU et pourtant ÉVIDENT

Et pour finir, je vais te parler d’un principe simple et pourtant fondamental que tu dois appliquer quand tu es papa. Ce principe, c’est tout simplement de prendre soin de toi.
Quand tu te mets en colère avec tes enfants, ce n’est généralement pas vraiment leur faute. Leur comportement joue le rôle de déclencheur. Le problème se trouve souvent au fond de toi. Tu dois donc trouver ce qui t’empêche de rester calme, et de garder ton sang-froid avec tes enfants. Est-ce que tu es fatigué ? Es-tu stressé ? C’est à toi de comprendre d’où ça vient et à toi d’être capable de maîtriser tes émotions
Évidemment, en prenant soin de toi, en prenant du temps pour toi, qui parviendra à être plus calme et à mieux gérer ces situations. En ce qui me concerne, j’ai besoin de me lever plus tôt le matin pour méditer et lire. Or, j’ai constaté, je suis bien plus calme et patient avec mes enfants le soir lorsque j’ai eu ce moment pour moi le matin.
Tu peux également faire du sport, car cela va te permettre de décharger ton énergie.
Retiens que lorsque tu prends du temps pour toi, tu es bien plus capable de donner du temps aux autres.

A RETENIR

Pour rester calme le plus facilement et le plus longtemps possible avec tes enfants, je te suggère de :
– Définir des règles précises, concises et adaptées à tes enfants
– Savoir différencier les bêtises des erreurs d’apprentissage que font tes enfants
– De prendre du recul et de maitriser tes émotions, car TU es l’ADULTE
– D’anticiper au plus les situations à risques pour éviter les crises.
 
Enfin, rappelle-toi que pour aimer les autres, il faut d’abord s’aimer soi-même. Il est donc important de prendre du temps pour toi.
 
👉 Maintenant, dis-moi en commentaires si tu as appris quelque chose ou si tu as d’autres astuces à partager 👇
Si cet article vous a plus 👍 ... Partagez-le sur les réseaux vers vos proches 😉 !
S’abonner
Notification pour
guest

6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Philippe
1 mois il y a

J’aime bien tous ces conseils pour rester calme avec ses enfants. Et avec les enfants en général. Je trouve que c’est un « manuel » à avoir sous la main en toute situation.
Je rajouterai, que lorsque « j’interagis » avec un enfant, je me rappelle que je suis l’adulte, que j’ai une responsabilité vis à vis de lui. Et je me demande qu’est-ce que je lui apprend/transmet avec ma réaction, mon attitude et mon positionnement ?

Line - la baguette math
Line - la baguette math
1 mois il y a

Papas ou mamans, nous sommes tous confrontés aux défis de la parentalité, et savoir « comment rester caaaaaalmeeee … ce qui est essentiel. Comment différencier les bêtises des erreurs d’apprentissage pour ajuster sa réaction, m’a interpelée. Je vais certainement mettre en pratique ces astuces et je te ferai savoir comment ça se passe. Merci beaucoup pour ce partage précieux !

Magali - Madame Dys
Magali - Madame Dys
1 mois il y a

Rester calme avec un enfant ayant un TDAH (trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité) a été un défi quotidien. J’aurais souhaité avoir ces conseils à l’époque.

6
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Retour en haut