Logo Captain Papa
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Vague jaune

#Podcast – Comment surmonter la peur de devenir père

Micro pour Podcast papa

Podcast papaBienvenue dans ce nouveau Podcast de papa,

C’est un récent papa que j’interroge aujourd’hui. Solenne a 43 ans, mais il est papa depuis 3 semaines seulement. Il a encore en mémoire les craintes qu’il avait, et la peur qu’il ressentait à l’idée de devenir père. Il a aussi en tête les émotions qu’il a ressenties au cours de la naissance. C’est ce qui rend cette conversation paternelle particulièrement intéressante.

Au cours de notre échange, Solenne m’explique comment il a surmonté sa peur d’être papa et les interrogations qu’il avait : « serais-je à la hauteur ? », « pourrais-je encore organiser mon temps comme je le souhaite ? ». Afin d’adhérer à l’idée d’être père, il a dû consulter un psychologue, et surtout « accepter de s’abandonner en se disant « on verra bien » » et en s’appuyant sur sa compagne en qui il avait une totale confiance.

La présence de sa compagne était nécessaire, car avoir un enfant est un « véritable projet » que l’on mène à deux. C’est comme cela que Solenne le définit. Il s’est ensuite investi dans ce projet, plutôt dans l’aspect logistique, afin de préparer au mieux l’arrivée de bébé. Il a également accompagné son épouse pendant sa grossesse en adoptant le rôle du futur père qu’il qualifie de « présence réconfortante ». Il a par ailleurs tenté de communiquer avec le fœtus, en pratiquant l’haptonomie, une méthode inventée par un médecin hollandais, qui permet d’entrer en communication avec votre bébé in utero dès le troisième ou quatrième mois de grossesse.

Le récit de l’accouchement m’a touché, car il confirme que rien ne se déroule vraiment comme prévu 😀. Solenne explique que son monde à changer en cinq minutes lorsqu’il a pris son enfant dans les bras. C’était le premier bébé qu’il portait dans ses bras ! Il a d’ailleurs ressenti plus de peur au moment de devenir père, que de bonheur. La peur de mal le prendre, de le faire tomber… En ce qui me concerne, je me souviens avoir ressenti cette même crainte. Mon premier enfant, était comme pour Solenne, le premier enfant que je prenais dans mes bras…

Avec justesse, Solenne nous rappelle que le père ne ressent pas de changement physique durant la grossesse, mais plutôt un changement mental. Devenir père signifie, pour lui, ne plus perdre son temps pour l’inutile, le superflu. Son temps devra désormais être optimisé. C’est une réflexion que je trouve intéressante, et je serais heureux de savoir si vous êtes d’accord avec cette idée d’optimisation du temps ? Dites-le-moi en commentaires.

Pour le moment, Solenne m’avoue ne pas encore se sentir vraiment père. Selon lui, être père, c’est transmettre ce qu’il a retenu de bien dans la vie. C’est une question de transmission et de responsabilité. Et pour vous, qu’est-ce qu’être père ?

Enfin, Solenne, qui a dû surmonter sa peur de la paternité, donne un conseil aux hommes qui auraient, comme lui, peur de s’engager dans cette aventure : ne pas se laisser guider par la peur, et réfléchir sur soi.

J’espère que ce Podcast de papa vous intéressera et je vous invite à me laisser un commentaire pour me donner votre avis.

Si cet article vous a plus 👍 ... Partagez-le sur les réseaux vers vos proches 😉 !
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Retour en haut