Logo Captain Papa
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Vague jaune

Mes 3+1 astuces pour ne pas crier sur mes enfants (même si je suis en colère)

Ne pas crier sur ses enfants

Te retrouves-tu souvent au bord de l’explosion face aux comportements de tes enfants ? Tu n’es pas seul. Apprivoiser sa colère et maintenir son calme avec ses enfants est un défi quotidien, mais essentiel pour tout parent. Dans la vidéo ci-dessous, je partage avec toi mes 3 astuces indispensables à connaitre pour ne pas crier sur tes enfants même quand tu sens que l’explosion de colère n’est pas loin…En fin de vidéo, tu découvriras mon ultime Bonus si les astuces précédentes ne fonctionnent pas 😉!

Avoir 4 enfants n’est pas une mince affaire, surtout quand ils n’ont qu’au plus, 7 ans d’écart. L’avantage, c’est que j’ai l’occasion plusieurs fois par jour de tester de nouvelles techniques pour maitriser ma colère et ne pas crier sur mes enfants. Dans cet article, qui reprend la transcription de la vidéo, je vais te faire part de 3 astuces que je mets régulièrement en pratique. En fin d’article, je t’invite à découvrir mon arme secrète, 😉 qui te permettra à coup sûr de faire redescendre la pression !

Quitter la scène pour ne pas crier sur les enfants

Quand tu sens que la colère monte au fond de toi, la première astuce que je te suggère, c’est de t’isoler. Pour ma part, je vais souvent m’isoler aux toilettes ou dans ma chambre. Une fois au calme, je procède à trois actions successives qui sont efficaces pour ne pas crier sur mes enfants.

Boire

Mais avant, je pense à boire un verre d’eau. Le stress généré par la colère va assécher ta gorge. En te re-hydratant doucement, tu vas constater que tu te calmes.

Respirer

Une fois isolé, je fais quelques respirations profondes qui me permettent de faire redescendre la pression. Cela marche vraiment bien. Parfois, je pratique la cohérente cardiaque, mais le plus souvent, j’inspire et j’expire profondément et lentement.

Penser

Ensuite, je vais penser à mon enfant et à l’amour que je lui porte. Je l’aime de manière inconditionnelle, même s’il me fais des misères aujourd’hui. Je me remémore des bons moments passés avec lui. En prenant du recul sur la situation, je peux mieux maitriser mes émotions.

Me projeter dans le futur

Enfin, j’ai bien me projeter dans le futur. Je rejoue cette scène et je m’imagine dans dix ans. Il est probable que j’aurais complétement oublié l’incident, ou dans le meilleur des cas, cela me fera un bon souvenir.

Tu pourrais également être intéressé par mon article : Comment rester CALME avec ses enfants ?

Isoler ton enfant pour retrouver le calme

L’autre option, quand tu sens que tu vas exploser, c’est d’extraire ton enfant de l’endroit où vous vous trouvez et d’aller vous isoler au calme. Tu peux l’emmener dans sa chambre, ou dans la voiture… peu importe. Ce qui compte, c’est de t’échapper de la scène pour ne pas crier sur les enfants en public.  En l’isolant, tu échappes aussi à la pression sociale des gens qui t’entourent. Si tu es au parc, si tu es chez des amis, s’il y a ses frères et sœurs autour de lui, tu ne seras pas vraiment « naturel ». Tu vas peut-être vouloir en faire trop. C’est ce qui m’arrive assez souvent et c’est pour cela que je préfère aller discuter avec mon enfant au calme et à l’abri des regards.

Une fois dans sa chambre, il va se calmer. Toi, tu restes à côté de lui, tu lui fais un câlin, et quand il est un peu plus calme, tu peux lui parler. Tu pourras également lui exprimer tes propres émotions et lui dire « écoute, là franchement, papa n’en peut plus. Donc, il faut que tu arrêtes ». Tu peux évidemment pratiquer la CNV (Communication Non Violente) que j’aborderai dans un prochain article.

La diversion comme arme de pacification

Enfin, le troisième astuce que je te confie pour ne pas crier sur les enfants, c’est de jouer sur la diversion. Quand tu sens que tu perds le contrôle de la situation et que ça va péter… Tu peux éviter les cris en trouvant une idée géniale pour faire diversion. Tu peux attirer ton enfant vers un autre jeu, lui proposer un autre sujet, peut-être même le faire rire…
Si tu y parviens, tu vas rapidement faire descendre la pression de ton côté et du sien parce que tu seras plus en situation de blocage par rapport à son attitude.

En BONUS

Voilà, une technique très particulière que j’ai découverte lors d’un congrès sur le développement personnel. C’est David Tan, Life coach, qui a évoqué ce truc-là. Je ne sais pas quel est son nom, mais c’est un moyen de déstresser le corps en l’agitant. Concrètement, tu vas aller t’isoler, tu vas taper des pieds, tu vas joindre tes deux mains comme ça sur ta bouche, tu vas crier dans tes mains et souffler comme ça. 
Voici la démonstration par David Tan que j’ai extraite du congrès auquel j’ai participé. Mais si tu préfères me voir MOI,😉 il faut regarder la vidéo ci-dessus.

Voilà, franchement, c’est un outil TRÈS PUISSANT 💪 pour ne pas crier sur les enfants.
En plus, soit tu le fais tout seul dans les toilettes, soit tu le fais devant tes enfants ou en famille et tu verras, ça peut les faire rigoler.
Bref, ça va te détendre et ça va détendre tout le monde d’ailleurs et tout le monde peut le faire.

À RETENIR

Alors pour maîtriser ta colère et ne pas crier sur tes enfants, je te suggère donc les trois astuces suivantes :
– T’isoler pour boire un verre d’eau, respirer, visualiser la scène avec du recul en te rappelant que tu aimes ton enfant.
– Isoler ton enfant et partir avec lui pour discuter en faisant retomber la pression
– Tenter une opération de diversion pour sortir du conflit et éviter l’explosion de colère.

Enfin, si rien ne fonctionne, je t’invite à tester mon BONUS ultime qui n’a pas de nom, mais qui te permettra de faire baisser le taux de stress dans ton corps.

👉 Et maintenant, dis-moi en commentaires si tu as appris quelque chose ou si tu vas tester mon super BONUS 👇

Si cet article vous a plus 👍 ... Partagez-le sur les réseaux vers vos proches 😉 !

Te retrouves-tu souvent au bord de l’explosion face aux comportements de tes enfants ? Tu n’es pas seul. Apprivoiser sa colère et maintenir son calme avec ses enfants est un défi quotidien, mais essentiel pour tout parent. Dans la vidéo ci-dessous, je partage avec toi mes 3 astuces indispensables à connaitre pour ne pas crier sur tes enfants même quand tu sens que l’explosion de colère n’est pas loin…En fin de vidéo, tu découvriras mon ultime Bonus si les astuces précédentes ne fonctionnent pas 😉!

Avoir 4 enfants n’est pas une mince affaire, surtout quand ils n’ont qu’au plus, 7 ans d’écart. L’avantage, c’est que j’ai l’occasion plusieurs fois par jour de tester de nouvelles techniques pour maitriser ma colère et ne pas crier sur mes enfants. Dans cet article, qui reprend la transcription de la vidéo, je vais te faire part de 3 astuces que je mets régulièrement en pratique. En fin d’article, je t’invite à découvrir mon arme secrète, 😉 qui te permettra à coup sûr de faire redescendre la pression !

Quitter la scène pour ne pas crier sur les enfants

Quand tu sens que la colère monte au fond de toi, la première astuce que je te suggère, c’est de t’isoler. Pour ma part, je vais souvent m’isoler aux toilettes ou dans ma chambre. Une fois au calme, je procède à trois actions successives qui sont efficaces pour ne pas crier sur mes enfants.

Boire

Mais avant, je pense à boire un verre d’eau. Le stress généré par la colère va assécher ta gorge. En te re-hydratant doucement, tu vas constater que tu te calmes.

Respirer

Une fois isolé, je fais quelques respirations profondes qui me permettent de faire redescendre la pression. Cela marche vraiment bien. Parfois, je pratique la cohérente cardiaque, mais le plus souvent, j’inspire et j’expire profondément et lentement.

Penser

Ensuite, je vais penser à mon enfant et à l’amour que je lui porte. Je l’aime de manière inconditionnelle, même s’il me fais des misères aujourd’hui. Je me remémore des bons moments passés avec lui. En prenant du recul sur la situation, je peux mieux maitriser mes émotions.

Me projeter dans le futur

Enfin, j’ai bien me projeter dans le futur. Je rejoue cette scène et je m’imagine dans dix ans. Il est probable que j’aurais complétement oublié l’incident, ou dans le meilleur des cas, cela me fera un bon souvenir.

Tu pourrais également être intéressé par mon article : Comment rester CALME avec ses enfants ?

Isoler ton enfant pour retrouver le calme

L’autre option, quand tu sens que tu vas exploser, c’est d’extraire ton enfant de l’endroit où vous vous trouvez et d’aller vous isoler au calme. Tu peux l’emmener dans sa chambre, ou dans la voiture… peu importe. Ce qui compte, c’est de t’échapper de la scène pour ne pas crier sur les enfants en public.  En l’isolant, tu échappes aussi à la pression sociale des gens qui t’entourent. Si tu es au parc, si tu es chez des amis, s’il y a ses frères et sœurs autour de lui, tu ne seras pas vraiment « naturel ». Tu vas peut-être vouloir en faire trop. C’est ce qui m’arrive assez souvent et c’est pour cela que je préfère aller discuter avec mon enfant au calme et à l’abri des regards.

Une fois dans sa chambre, il va se calmer. Toi, tu restes à côté de lui, tu lui fais un câlin, et quand il est un peu plus calme, tu peux lui parler. Tu pourras également lui exprimer tes propres émotions et lui dire « écoute, là franchement, papa n’en peut plus. Donc, il faut que tu arrêtes ». Tu peux évidemment pratiquer la CNV (Communication Non Violente) que j’aborderai dans un prochain article.

La diversion comme arme de pacification

Enfin, le troisième astuce que je te confie pour ne pas crier sur les enfants, c’est de jouer sur la diversion. Quand tu sens que tu perds le contrôle de la situation et que ça va péter… Tu peux éviter les cris en trouvant une idée géniale pour faire diversion. Tu peux attirer ton enfant vers un autre jeu, lui proposer un autre sujet, peut-être même le faire rire…
Si tu y parviens, tu vas rapidement faire descendre la pression de ton côté et du sien parce que tu seras plus en situation de blocage par rapport à son attitude.

En BONUS

Voilà, une technique très particulière que j’ai découverte lors d’un congrès sur le développement personnel. C’est David Tan, Life coach, qui a évoqué ce truc-là. Je ne sais pas quel est son nom, mais c’est un moyen de déstresser le corps en l’agitant. Concrètement, tu vas aller t’isoler, tu vas taper des pieds, tu vas joindre tes deux mains comme ça sur ta bouche, tu vas crier dans tes mains et souffler comme ça. 
Voici la démonstration par David Tan que j’ai extraite du congrès auquel j’ai participé. Mais si tu préfères me voir MOI,😉 il faut regarder la vidéo ci-dessus.

Voilà, franchement, c’est un outil TRÈS PUISSANT 💪 pour ne pas crier sur les enfants.
En plus, soit tu le fais tout seul dans les toilettes, soit tu le fais devant tes enfants ou en famille et tu verras, ça peut les faire rigoler.
Bref, ça va te détendre et ça va détendre tout le monde d’ailleurs et tout le monde peut le faire.

À RETENIR

Alors pour maîtriser ta colère et ne pas crier sur tes enfants, je te suggère donc les trois astuces suivantes :
– T’isoler pour boire un verre d’eau, respirer, visualiser la scène avec du recul en te rappelant que tu aimes ton enfant.
– Isoler ton enfant et partir avec lui pour discuter en faisant retomber la pression
– Tenter une opération de diversion pour sortir du conflit et éviter l’explosion de colère.

Enfin, si rien ne fonctionne, je t’invite à tester mon BONUS ultime qui n’a pas de nom, mais qui te permettra de faire baisser le taux de stress dans ton corps.

👉 Et maintenant, dis-moi en commentaires si tu as appris quelque chose ou si tu vas tester mon super BONUS 👇

Si cet article vous a plus 👍 ... Partagez-le sur les réseaux vers vos proches 😉 !
S’abonner
Notification pour
guest

11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fabienne
Fabienne
1 mois il y a

Merci Captain Papa pour tes supers conseils, bravo. J’ai beaucoup apprécié ta vidéo, haute en couleurs et pleine d’humour. Fabienne et l’équipe d’AnimaSoins. Nous nous réjouissons de découvrir tes prochains articles. A tout bientôt !

Marine
Marine
1 mois il y a

De bons conseils, toujours bons à prendre ! J’aime bien le bonus, je l’essayerai 🙂
Et sinon, il y a la bouteille de retour au calme à faire avec les enfants 😉

Stan B
Stan B
1 mois il y a

Merci pour ce bon rappel pour l’éducation de nos enfants. Difficile de ne pas s emporter parfois devant nos adorables enfants, qui parfois poussent le bouchon un peu moin.
Mais il vrai que selon notre réaction, va dépendre ou une majoration de la ctise ou alors arriver à faire redescendre la pression.
Merci pour ces rappels très pratiques qui aident à avoir la meilleure attitude 👍😁

Anick
Anick
1 mois il y a

Bonjour,
Je crois qu’on a tous été un jour ou l’autre poussé à bout par nos enfants, au point de perdre notre calme.
J’ai bien aimé la vidéo avec le cri de guerre… ça doit faire vraiment du bien !

Virginie
Virginie
1 mois il y a

Très difficile pour moi de quitter la pièce, notamment de trouver la bonne façon de poser les limites sans interagir avec l’enfant.

Jackie
Jackie
1 mois il y a

Merci pour ton article. Je me suis retrouvée un peu en arrière lorsque mes enfants étaient plus jeunes. Lorsqu’ils avaient fait des « bêtises », je les isolais afin de ne pas m’énerver. Je leur demandais de réfléchir à leur comportement, et ils revenaient une fois qu’ils avaient bien analysé. Ainsi, on pouvait tous en parler dans le plus grand calme. 

11
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Retour en haut